La ministre de l’Égalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille, Aurore Perraud, a affirmé que « nou pe fer tou pou presant » le Children’s Bill en première lecture à l’Assemblée nationale cette année. Elle répondait à une question de la presse hier lors d’une conférence conjointe avec le KDZM (Kolektif Drwa Zanfan Morisien), à Port-Louis, afin de parler des activités qui seront organisées pour marquer la Journée internationale des Droits de l’enfant, le 20 novembre.
Concédant que le texte de loi sur les enfants est très attendu, elle affirme « nou fek la ». Aurore Perraud poursuit que le ministère « fait de son mieux » pour venir rapidement avec ce projet de loi, ajoutant qu’il veut d’abord s’assurer « qu’il soit complet et bien ficelé » avant d’être présenté. À une question de la presse, elle affirme que les consultations avec la société civile sont toujours en cours. « Nous n’avons pas l’exclusivité de la protection des droits de l’enfant. Des organisations nous ont demandés encore un peu de temps. D’ici la mi-novembre, on devrait avoir terminé », soutient la ministre. Aurore Perraud situe le début des consultations à juillet 2015.
À une question sur le travail effectué par le ministère avant juillet dans ce sillage, la ministre de tutelle a indiqué que toutes les propositions, qui sont dans l’intérêt de l’enfant, sont prises en compte dans l’élaboration de ce texte de loi. Elle affirme : « Nous sommes motivés par la mission qui nous est confiée, soit la protection de l’enfant. »