Fin de mois oblige, les supermarchés et autres commerces étaient bondés hier, les consommateurs profitant du week-end pour effectuer leurs achats. Paradoxalement, alors que le ministre des Finances a annoncé vendredi une hausse dès le 30 juillet de l’Excise Duty sur les cigarettes et les boissons alcoolisées, ce n’est pas ce qui a freiné les consommateurs. Au contraire, certains en ont même profité pour faire le plein de ces produits, les commerçants n’ayant pas encore appliqués les nouveaux tarifs.
Pravind Jugnauth a annoncé une hausse de 25% d’Excise Duty entourant la vente des cigarettes et de 5% sur la vente de bière. Les droits accises sur le rhum et le whisky passent de 15% à 30%. Sur les autres types d’alcool, il a annoncé une hausse de 10%. Cependant, les commerçants disent attendre que les fournisseurs leur fassent circuler les nouveaux prix dès demain pour changer les leurs.
D’une part, nous laisse-t-on comprendre, la British American Tobacco (BAT) aurait recommandé une hausse de Rs 20 sur la vente d’un paquet de cigarettes. Cependant, officiellement,il reviendra à la BAT de Londres d’avaliser la nouvelle liste en tenant compte de la hausse des droits d’accises sur le tabac annoncée dans le budget 2016-17, indiquent les commerçants qui ont en stock assez de cigarettes pour maintenir l’ancien prix quelques jours encore.
“D’autre part, la hausse de prix sur les boissons alcoolisées relève d’un exercice compliqué”, disent-ils. D’où le maintien jusqu’à demain matin de l’ancien prix des cigarettes alors que les consommateurs peuvent entre-temps bénéficier de promotions sur certaines boissons alcoolisées. Une tournée dans les supermarchés, hier, a démontré que les Mauriciens préfèrent constituer un stock avant la hausse. En attendant, les nouveaux chiffres, voici un tableau approximatif du prix auquel se vendront cigarettes et bières.