Joe Tshupula, 45 ans, n’est plus l’entraîneur du Club M. En poste depuis septembre 2015, le sélectionneur du Club M avait décidé avant la double confrontation contre l’Angola, à l’occasion du tour préliminaire des Championnats d’Afrique des Nations (CHAN) 2018, de rendre son tablier une fois ces rencontres disputées. Il en avait fait part lors d’un point de presse au siège de la Mauritius Football Association (MFA), à Trianon. « J’ai décidé de stopper avec le Club M. J’ai vécu des moments d’intenses émotions avec ce groupe et je les remercie pour cela », avait-il déclaré.
À l’occasion, le technicien belge avait tenu à défendre son bilan. « Peu importe le jugement des gens, je suis satisfait de mon bilan. Depuis ma prise de fonction, le Club M a enregistré sept défaites, quatre victoires pour cinq nuls. Maintenant, à vous d’en tirer vos propres conclusions », avait-il expliqué. Si on ajoute les deux revers face à l’Angola, son bilan compte désormais à neuf défaites en 19 confrontations… Dans le jeu, le Club M est à des années-lumière de certaines sélections, notamment celle de nos voisins Comoriens. En témoignent les nombreuses raclées enregistrées en dehors de nos terres, dont celle face au Rwanda en mars de l’année dernière à Kigali sur le score de 5 buts à 0. « Notre dernière défaite au pays (stade Anjalay) était face au Ghana (0-2) à l’occasion des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017) », avait concédé Joe Tshupula. C’était en juin 2016. Désormais, la dernière défaite au pays remonte au 16 juillet contre les Angolais (0-1).
L’ancien sélectionneur a également mentionné qu’il avait exprimé son désir de démissionner après l’élimination contre les Comores en mars, lors des préliminaires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Or, « l’état-major de la MFA a trouvé les bons mots pour me convaincre de rester ». Ce n’était que partie remise. L’homme fort du Club M en a profité pour lancer un appel:« La MFA peut désormais commencer à collecter les CV. »
Pour rappel, Joe Tshupula avait été nommé sélectionneur en remplacement d’Alain Happe dans un premier temps. Il avait démarré par une victoire contre le Mozambique à domicile au stade Anjalay et n’a pas été en mesure de convaincre par la suite. Il a été notamment entraîneur de l’équipe de Cercle de Joachim, avec laquelle il a glané deux titres de champion national. Il se concentrera désormais pleinement sur son académie (Académie Football Nord) et en profitera certainement pour prendre un peu de repos. Force est de constater qu’il en a grandement besoin. Bon vent !