Les échanges commerciaux entre Maurice et les pays membres des deux groupements régionaux que sont le COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa) et la SADC (Southern Africa Development Community) continuent de croître. C’est ce qu’indiquent les données de Statistics Mauritius couvrant le premier trimestre 2013.
Avec le COMESA, qui regroupe une vingtaine de pays, nos importations du premier trimestre 2013 se sont élevés à près de Rs 1,2 milliard par rapport à Rs 954,5 millions pour le trimestre correspondant de 2012. Les importations du Kenya (de Rs 260,4 millions à Rs 409,8 millions), des Seychelles (de Rs 73,2 millions à Rs 199,6 millions) et de la Zambie (de Rs 6,2 millions à Rs 117,6 millions) ont enregistré une progression substantielle. En revanche, les importations mauriciennes de Madagascar (de Rs 197,4 millions à Rs 121,2 millions) et de l’Égypte (de Rs 298,3 millions à Rs 210,8 millions) ont été en baisse.
Pour ce qui est des exportations vers le COMESA, on note une légère augmentation à Rs 1,4 milliard (+Rs 39 millions). C’est le marché malgache qui a été le plus porteur, nos exportations atteignant un peu plus de Rs 1 milliard contre Rs 945 millions pour les trois premiers mois de 2012. Le Zimbabwe a également accru ses importations de Maurice, celles-ci se chiffrant à Rs 22,5 millions contre Rs 17,8 millions pour le premier trimestre de l’année dernière. On note, par contre, une diminution des importations kenyanes et seychelloises.
La balance commerciale avec le COMESA demeure favorable à Maurice (+Rs 221,7 millions).
Concernant la SADC, les importations mauriciennes des pays membres de ce bloc (où on retrouve un certain nombre de pays faisant aussi partie du COMESA), ont dépassé les Rs 3,25 milliards, soit une faible progression par rapport au niveau atteint pour le premier trimestre de 2012. L’Afrique du Sud, qui est notre plus gros fournisseur au sein de la SADC, nous a vendu des produits pour une valeur de Rs 2,5 milliards, soit une hausse de Rs 300 millions comparativement à la période correspondante de l’année écoulée. On remarque également que les importations mauriciennes de la Tanzanie ont augmenté de plus de cinq fois pour s’élever à Rs 84,1 millions alors que la Zambie a réalisé la progression la plus fulgurante (de Rs 8,8 millions à Rs 117,6 millions).
Maurice a exporté pour Rs 2,8 milliards (+Rs 114 millions) vers la SADC. Ses principaux marchés ont été : l’Afrique du Sud (Rs 1,5 milliard), Madagascar (Rs 1 milliard) et les Seychelles (Rs 185,2 millions).