Dans un élan de soutien au gréviste de la faim Clency Harmon, le syndicaliste Jack Bizlall a annoncé ce jeudi après-midi, 11 avril, qu’il entamera lui aussi une grève de la faim à partir de ce samedi à 17h, si le gouvernement ne prend pas d’actions concrètes pour résoudre les cas de dépossession des terres.

Selon Jack Bizlall, le gouvernement doit « rétablir le pont de communication » avec le comité de soutien afin de faire avancer les négociations « en personne » et non au travers de communiqué.

« Le comité de soutien donne jusqu’à ce vendredi à 17h pour que le gouvernement convoque une délégation mandatée afin d’ouvrir de vraies négociations sur l’accaparement des terres. Au cas contraire, six autres personnes entameront une grève de la faim. Je vais également entamer une grève de la faim à partir de ce samedi à 17h afin de soutenir Clency Harmon, bien que je n’ai rien à voir avec la question d’accaparement des terres. »

Le comité de soutien espère faire pression sur le gouvernement afin qu’il cesse de faire « la sourde oreille et prenne ses responsabilités. Après tant d’années, la Commission Justice et Vérité ne peut plus attendre. »

Jack Bizlall affirme toutefois que si la santé de Clency Harmon se détériore, il se retirera. Mais les autres poursuivront cependant la grève de la faim.

Pour le syndicaliste, l’île Maurice est devant un choix. « C’est une occasion en or pour mettre de l’ordre au moins dans un secteur ».

Ils ont d’ailleurs remis un document intitulé « How to end the hunger strike and protests of the persons deprived of their land » et espèrent que les débats concerneront aussi ce sujet.

De plus, le comité de soutient invite tous les organisations, associations, collectifs et individus pour une veillée à la place de l’Immaculée Conception ce jeudi 11 avril à partir de 17hr30.

A lire aussi :