L’objectif de la Mauritius Police Force (MPF) étant de se mobiliser pour être plus proche de la population, un programme a été mis à jour cette semaine pour que les Trainee Police Constables (TPC) des Police Training Schools de l’île, aussi bien que leurs instructeurs, participent à une Community Week. Le but est d’apporter volontairement de l’aide aux personnes dans le besoin afin de soulager leur quotidien.
Ce programme d’aide bénévole à la communauté a débuté aujourd’hui avec 90 TPC de la Police Training School de Beau-Bassin, qui se sont réunis au Sunee Surtee Muslim Orphanage, à Port-Louis, dès 9 h 30. Durant deux heures, ces quelque 90 futurs policiers ont mis la main à la pâte afin d’améliorer le quotidien des occupants et du personnel de cet hospice. Ils y ont effectué des tâches ménagères telles le balayage et la vaisselle, et ont aussi distribué de la nourriture et pris le temps de donner à manger aux occupants des lieux.
L’inspecteur Dawonauth, de la Police Training School de Beau-Bassin, explique : « L’objectif principal de cette initiative est d’instaurer une police de proximité. Nous sommes conscients que quelques actions peuvent soulager le quotidien de ces personnes et nous comprenons leurs problèmes. » Il rappelle ainsi que « la police est avant tout là pour rendre service ».
Leurs actes de bienfaisance ont été salués par un cadre de cet établissement : « Les policiers sont à leur première visite ici. Je suis content qu’ils soient venus nous apporter leur aide, surtout que, demain, nous célébrerons l’Eid-Ud-Adha. Nous savons que si nous avons à nouveau besoin d’eux, nous pourrons compter sur eux. » Avant que cette journée n’arrive à son terme, l’inspecteur Dawonauth a tenu à faire une donation à l’établissement. L’argent collecté provient principalement des jeunes stagiaires de la Training School. Demain, ce sera au tour des TPC de Vacoas et des Casernes de faire du bénévolat à l’Human Service Trust Ashram, à Calebasses, ainsi qu’au couvent Augustin, à Rose-Belle.