La chanson engagée sera à l’honneur ce vendredi 29 mai à La Maison Eureka, à Moka. Les frères Nitish et Ram Joganah, Bruno Mooken et le groupe Zanfan Dodo se réuniront pour rendre hommage à ce genre musical profond et percutant qui a grandement marqué les années 70/80. L’événement, intitulé Omaz a Sante Angaze, est une initiative du groupe Mesaz, composé de jeunes musiciens.
La chanson engagée sera à l’honneur ce vendredi 29 mai à La Maison Eureka, à Moka. Les frères Nitish et Ram Joganah, Bruno Mooken et le groupe Zanfan Dodo se réuniront pour rendre hommage à ce genre musical profond et percutant qui a grandement marqué les années 70/80. L’événement, intitulé Omaz a Sante Angaze, est une initiative du groupe Mesaz, composé de jeunes musiciens.
Deux heures de musique non-stop avec pour objectif de retracer l’histoire de Maurice à travers des chansons engagées qui ont marqué les années 70/80. Telle est l’idée derrière le concert organisé par le groupe Mesaz dont l’un des membres est Kavi Joganah. Ram, son père, qui sera sur scène aux côtés de son frère Nitish et de Bruno Mooken, accueille positivement cette initiative lancée par une formation composée essentiellement de jeunes. “Cela démontre clairement l’intérêt que portent ceux de la nouvelle génération à la chanson engagée. Ceci en dépit de l’absence du genre musical sur les ondes des radios. Ces jeunes ont envie de suivre la mouvance bien qu’elle date de plus de quarante ans.” Pour Ram Joganah, il n’y a pas plus motivant que de voir que la chanson engagée interpelle aujourd’hui encore. La chanson engagée se propage de manière positive et trouve sa place dans la nouvelle ère. Ce qui lui fait dire avec une certaine fierté et réjouissance qu’il n’a pas travaillé pour rien et qu’il n’a pas perdu son temps dans une chose sans conséquence.
Le concert Omaz Sante Angaze sera surtout l’occasion de rendre hommage aux artistes disparus qui ont contribué au succès de ce genre musical dans les années 70/80. Sur scène, Bruno Mooken, Nitish et Ram Joganah feront ainsi revivre les titres phares tels que 1937 de Siven Chinien ou encore Gaby de Bam Cuttayen. Une chanson de Kaya fera aussi partie du répertoire. Les artistes, qui seront accompagnés des musiciens du groupe Mesaz, interpréteront chacun leurs chansons les plus connues. Ram Joganah indique pour sa part qu’il reprendra également des morceaux qu’il n’a pas interprétés sur scène depuis environ vingt ans. Ils sont : La vi enn gran papa, Lor lakot et Larm dimiel.