Ceux qui ont fait le déplacement pour le concert Chak De India samedi soir au centre Swami Vivekananda à Pailles sont repartis conquis. Pendant trois heures, le public a été sous le charme de Salim Merchant, homme de scène fongueux, désarmant dans sa prestation. Un spectacle à tout casser, même si l’on a pu regretter un retard considérable pour le début du concert et une sono quelque peu défaillante.
Avec ses habits blancs et son foulard aux couleurs du tricolore indien, Salim est une bombe d’énergie. Il est populaire parce qu’il représente avant tout l’expression de toute une génération.
Évoluant sous les feux des projecteurs, avec des milliers d’yeux braqués sur lui, Salim a fait une entrée en fanfare sur les notes de Hai Khudah du film Pathshala, puis a enchaîné avec Aa Shayein et Shukran Allah du film Kurbaan. Son frère aîné Sulaiman a également fait vibrer la foule avec des rythmes soufis de Kurbaan Huwa.
Benny Dayal, avec son style ressemblant à celui du chanteur américain Will.i.am, a fait le bonheur de ses nombreux fans avec le hit du moment, Badtameez Dil du film Yeh Jawani Hai Deewani et Aadat se Majboor. En parfaite communion avec la foule, il s’est révélé une boule d’énergie et une véritable bête de scène.
Shadad Faridi, l’étoile montante de Bollywood, a interprété le chanson titre de Rab Ne Bana Di Jodi. Shraddha Pandit, élégante dans une robe noire, a interprété le morceau Yeh Halikaat Jawani de Heroine et d’autres morceaux bien travaillés. Les musiciens étaient également à la hauteur de l’événement.
À la fin du spectacle le public a eu droit à un medley qui l’a fait danser. Les chanteurs ont également rendu un hommage à l’étudiante indienne victime d’un viol collectif avec Maula Ali Ali. Le public s’est mis débout pour apprécier la chanson patriotique Chak De India. Ce concert organisé par Ornate Communication and Event Management (Mauritius) Ltd restera gravé dans les mémoires.