Le chanteur bollywoodien de play-back Kailash Kher et son groupe Kailasa seront à Maurice pour un unique concert au Centre de conférence Swami Vivekananda à Pailles, le samedi 9 juin à 20 heures. Une initiative de Maya events qui en est à sa deuxième grande manifestation musicale depuis son lancement en septembre dernier.
Ya Rabba du film Salaam-e-ishq, Allah ke Bande tiré du film Waisa Bhi Hota Hai Part II ou encore Rabba Ishq Na Hove tiré du film Andaaz… Kailash Kher offrira certainement l’opportunité aux passionnés de musique bollywoodienne de l’entendre interpréter en direct les morceaux qui ont fait sa popularité durant la dernière décennie.
Allah ke Bande a été le titre phare qui lui a permis de percer à Bollywood en 2002. Selon un document diffusé par Maya Events, Kailash Kher est souvent comparé au qawwali maestro Ustad Nusrat Fateh Ali Khan.
Né à Merut, dans la banlieue de Delhi, dans les années 70, Kailash Kher déménage pour New Delhi très jeune. De père prêtre et amateur de musique folklorique, le jeune Kailash Kher révèle très jeune ses talents musicaux. À l’âge de 14 ans, il cherche un maître pour poursuivre son apprentissage de la musique classique et folklorique. Au départ, ses parents devaient le décourager et le jeune Kher s’engage dans les activités import/export. Après les échecs en affaires, il décide de se rendre à Mumbai pour s’essayer à la chanson. Après quelques efforts, il enregistre un premier couplet publicitaire pour une compagnie de diamant, ce qui attire l’attention des maisons de production et des professionnels du cinéma. Depuis c’est le succès. Kailash Kher chante en quatorze langues régionales et en hindi.
Même s’il est content de sa performance en tant que chanteur play-back, Kailash Kher trouve plus de satisfaction personnelle à travers sa propre production musicale en collaboration avec les frères Naresh et Paresh Kamath, des anciens du groupe Bombay Black, connu sur la scène indienne rock et pop. Ainsi, alliant ce style à celui du soufisme de Kailash Kher, il crée le groupe Kailasa en 2006, qui sort son premier album éponyme avec les chansons phares Teri Deewani et Tauba Tauba. Un deuxième album voit le jour en 2007 : Jhoomo Re. En 2009, le groupe sort Chaandan Mein et cette année, il a sorti Rangeele.
Le chanteur et son groupe, constitué de treize personnes dont deux techniciens, devraient arriver au pays la veille du concert, a fait ressortir un des directeurs de Maya Events, Viren Desai, lors d’une conférence de presse à Pailles, hier. Ils repartiront le lendemain, poursuit-il. Aux questions de la presse, M. Desai indique que Kailash Kher et son groupe ont entamé leur tournée en Angleterre le mois dernier. Après un autre concert aux États-Unis, ils seront sur la scène mauricienne. Selon M. Desai, le concert cible un public très mélangé que ce soit en termes d’âge ou de préférences musicales. « Il y en aura pour tous les goûts : du funk, de l’électrique, de la musique soufie, bollywoodienne… »
Les billets sont en vente à Rs 500, Rs 1 200 et Rs 2 000 chez Otayo, qui compte par ailleurs un onzième point de vente au Centre commercial de Bagatelle, chez Hirdjee Bijoux.