Alors qu’il vient de recourir à la Cour suprême contre le Ruling maintenant la charge provisoire de conflit d’intérêts contre lui, Pravind Jugnauth s’est présenté hier devant le magistrat Goolshan Jorai. Étant en liberté conditionnelle devant la cour de district de Port-Louis Sud, le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM) et ancien vice-Premier ministre devra s’y présenter de nouveau le 26 juin.
L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) reproche à Pravind Jugnauth d’avoir, en tant qu’ancien Grand Argentier, signé pour l’achat de la clinique MedPoint. Cet établissement hospitalier des hautes Plaines-Wilhems a été acheté par le ministère des Finances dans le but de le transformer en hôpital gériatrique. Une réévaluation de la clinique devait presque doubler le prix à Rs 144,7 millions.
La Senior Magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing, siégeant alors à la cour correctionnelle de Port-Louis, avait donné un Ruling en décembre 2011 rejetant la demande de l’ancien ministre. Il demandait que sa charge provisoire soit rayée. Il a également demandé à la Cour suprême d’intervenir sur le Ruling défavorable par voie d’appel. La décision de l’Acting Senior Puisne Judge Eddy Balancy et de la juge Nalini Matadeen reste en délibéré.
D’autres personnes ont également été inculpées provisoirement dans l’affaire MedPoint dont Maya Hanoomanjee, ancienne ministre de la Santé et députée du MSM.