L’intronisation des nouveaux membres de la Confrérie du Sabre d’Or présidée par Jean-Claude Jalloux s’est tenue samedi à Zilwa Attitude. À cette occasion, Xavier-Luc Duval, Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme, a été fait Chevalier Sabreur. Jean-Claude Jalloux confie que quand il a eu l’idée il y a vingt ans de créer la confrérie avec cinq copains autour d’une table de bois et d’une bonne bouteille de champagne, il ne s’imaginait pas que cela serait un succès. La Confrérie du Sabre d’Or est l’occasion de réunir un groupe de passionnés autour du champagne. L’art du sabrage, c’est de réussir à ouvrir 6 kg de pression de champagne sans en perdre une goutte.
Vingt-cinq membres mauriciens dont cinq femmes ont reçu samedi leur diplôme de sabreur. Être sabreur, c’est le premier pas dans la Confrérie du Sabre d’Or. Le sabrage s’effectue dans tous les caveaux, il est honoré par un diplôme de sabreur, explique Jean-Claude Jalloux. Il y a aussi d’autres titres honorifiques dont celui de Chevalier-Sabreur, Officier, Commandeur et Grand commandeur qui est la plus haute distinction de la Confrérie et qui est réservée aux personnes ayant un diplôme de Commandeur depuis une dizaine d’années.
Pour être éligible à ces titres, il faut savoir sabrer le champagne. Cela consiste en premier lieu à déshabiller le bouchon de son papier doré, de retirer délicatement le muselet du bouchon, de repérer sous l’index la couture de la bouteille. On découvre cette couture en écartant le papier doré qui habille le col sur 2 cm environ. Il faut ensuite maintenir fermement la bouteille à bout de bras, le col dirigé vers le haut et de poser le fil du sabre bien à plat sur la couture. Il faut ensuite faire glisser le plat du sabre le long de la couture, en accompagnant d’un geste large l’envol du bouchon. Le col est ainsi tranché net et le champagne prêt à être dégusté avec l’élégance et la pondération des vraies cérémonies. Commentant ce geste, Jean-Claude Jalloux explique : « Ce n’est pas la force qui fait la beauté du sabrage. C’est la caresse et le geste. » Il se dit surpris mais heureux de voir qu’il y a beaucoup de Mauriciens qui s’intéressent à l’initiation de l’art du sabrage.
Au niveau de Maurice, c’est Ravin Unthiah, de Zilwa Attitude, qui a introduit cette pratique sous la houlette de Jean-Claude Jalloux. Autrefois restaurateur et propriétaire de La Grange-aux-loups, titulaire d’un CAP cuisine et d’un diplôme de Chef cuisinier, Jean-Claude Jalloux se souvient de la chanteuse Line Renaud qui dînait à son restaurant en 2000. « Je l’ai encouragée à sabrer le champagne, en plus d’avoir fait un bouchon extraordinaire, elle a servi les hôtes et j’ai dit à tue-tête que Line était ma meilleure serveuse. » La Confrérie est présente dans 24 pays avec plus de 33 000 initiés au sabrage du champagne.