La Financial Services Commission compte s’appuyer sur la ChopperGate, scandale portant sur des pots-de-vin de près de Rs 1 milliard (24,6 millions d’euros) pour un contrat d’hélicoptères à l’armée de l’air en Inde, pour faire la démonstration que les choses ont changé. En effet, une première étape a été franchie avec des sanctions contre un des courtiers ayant concédé avoir fait partie du réseau pour le blanchiment du Bribe Money entre Maurice et l’Inde avec des abus sous le Double Taxation Avoidance Treaty entre 2008 et 2012. De ce fait, depuis, hier, le dénommé Shakil Fakeermahamood, comptable de son état, et présenté le 7 septembre 2012 comme étant « une des recrues de choc » du MSM en même temps que Jugdish Goburdhun, aujourd’hui haut-commissaire de Maurice à New Delhi, et Danielle Selvon, élue sous la bannière de l’Alliance Lepep aux élections de décembre 2014. La FSC a pris la décision intérimaire de « remove » Shakil Fakeermahamood en tant que directeur et Money Laundering Officer de la ML Administrators Ltd, société offshore enregistrée officiellement. Le principal concerné dispose d’un délai de sept jours pour fournir ses explications à la FSC, faute de quoi cette sanction deviendra permanente en sus d’autres enquêtes pour des délits de Money Laundering et autres infractions sous le Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act.