Preetambar Rajcoomarsing Aucharaz, Lallchand Saleegram et Shraddhanand Saleegram, trois chauffeurs de taxi habitant Camp-Ithier, étaient poursuivis par l’Independent Commission against Corruption (ICAC) aux côtés de Magadeven Cunapudy, un examinateur de la National Transport Corporation (NTA), pour “bribery against public official” en violation avec les articles 7 (1) et 84 de la Prevention of Corruption Act. Le 9 octobre 2008, ils ont tenté de donner un pot-de-vin à un examinateur de la NTA en vue d’obtenir un certificat de « fitness ». En décembre dernier, la magistrate Niroshini Ramsoondur les a reconnus coupables et la sentence est tombée jeudi. Les chauffeurs de taxi feront ainsi 120 heures de travaux communautaires contre 250 heures pour l’officier de la NTA. Ce dernier a par ailleurs donné avis d’appel. Les trois chauffeurs de taxi étaient accusés d’avoir remis une somme de Rs 150 pour obtenir un rapport favorable pour leur véhicule sans avoir à passer par l’inspection alors que l’examinateur était poursuivi par l’ICAC pour avoir accepté leur proposition. Cette enquête est partie d’une plainte déposée à l’ICAC à l’effet que certains avaient obtenu leur “certificate of fitness” sans même passer par l’examen. L’enquête avait démontré que le 9 octobre 2008, seule une voiture était présente pour l’examen alors que les trois chauffeurs de taxi avaient été vus s’approchant du comptoir pour retirer leur certificat de fitness.