Depuis l’annonce du couvre-feu, nombreux sont les consommateurs qui se plaignent de la coupure d’eau. En effet, récemment, des habitants de Rose-Hill ont fait face à une grave coupure d’eau. « Le pays est sous la menace d’un virus mortel. Le ministère de la Santé préconise un mode de vie hygiénique et a demandé à la population de se laver les mains régulièrement. Or, l’eau ne coule pas du robinet pendant la journée », déplore un habitant de Rose-Hill.

Dans le sud du pays, plus précisément à Souillac, les habitants ne cachent pas leur colère face à la coupure d’eau. « Nous avons un centre de quarantaine dans notre village. Aujourd’hui, c’est devenu un centre de soin spécialisé pour les patients porteurs du Covid-19. De plus, cet hôpital se situe dans un quartier résidentiel. Les habitants ne cachent pas leur frayeur et leur angoisse face à la situation. La peur de contracter le virus est constamment là », avance un ancien conseiller du village. Il ajoute : « A Souillac, les habitants ont pris toutes les dispositions nécessaires pour se protéger, comme le port de masques et de gants. Ils veulent suivre les directives du ministère de la Santé à la lettre, sauf que, pendant la journée, ils ne sont pas alimentés en eau. Comment vont-ils se laver les mains régulièrement et nettoyer leur maison pour assurer l’hygiène ? » Il soutient de plus que la CWA « aurait dû revoir sa planification en ce qui concerne la fourniture d’eau en cette période de confinement ». D’ailleurs, il lance un appel aux autorités concernées pour que le nécessaire soit fait.

Sollicitées pour une réaction, des sources de la CWA indiquent que la planification est « la même » qu’avant la période de couvre-feu. « Dans certains endroits, les abonnés sont alimentés 24/7. Dans d’autres, il y a des horaires établis pour la fourniture d’eau. Aucun changement n’a été apporté aux horaires de fourniture. Avant le confinement, les gens allaient travailler pendant la journée et la coupure d’eau ne les affectait pas. Maintenant, ils sont confinés toute la journée chez eux et réalisent que l’eau ne coule pas pendant la journée. Mais, il n’y a rien d’anormal. Aucune modification n’a été apportée à la planification de la fourniture d’eau », soutiennent nos sources.