Deven Anacootee et Irfaad Ollite, deux journalistes du Défi Group poursuivis devant le tribunal de Curepipe pour avoir pénétré dans une protected area, ont été trouvés coupables hier par la magistrate Ida Dookhy-Ramburrun. Ils devront bien se comporter pendant une période d’une année, autrement ils auront à purger une semaine en prison. Ils envisagent cependant de faire appel de ce verdict.
Le 9 juin 2009, Irfaad Ollite et Deven Anacootee ont été surpris par la police à St-Paul, Phoenix sur un terrain privé appartenant au Premier ministre Navin Ramgoolam et sur lequel se trouve un kalimaye. Ce lieu de prières avait, à cette époque, occasionné une polémique entre les habitants habitués à s’y rendre et les occupants du terrain. Ces derniers envisageaient d’ailleurs d’en interdire l’accès au public. Selon eux, les activités des dévots causaient du bruit. Les deux journalistes s’y étaient rendus dans le but d’enquêter.
Dans son jugement, la magistrate a expliqué que les accusés savaient qu’ils empiétaient sur un terrain privé qui était aussi une zone protégée. De plus, a-t-elle soutenu, ils l’ont fait sans l’autorisation du commissaire de police.