Comme nous l’avions annoncé dans notre édition du 31 décembre dernier, 2014 a démarré avec une nouvelle équipe dirigeante pour le judiciaire. Le nouveau tandem est composé des juges Keshoe Parsad Matadeen, en tant que N° 1, et Eddy Balancy comme son adjoint.
Le président de la République, après des consultations avec le Premier ministre, a nommé officiellement Keshoe Parsad Matadeen au poste de chef juge. Le nouveau chef du judiciaire a prêté serment le même jour, dans l’après-midi du 31 décembre dernier. Le vendredi 3 janvier, c’était au tour d’Eddy Balancy d’être nommé Senior Puisne Judge par le président Kailash Purryag, après les consultations préalables qu’il a eues, comme le prévoit la Constitution, avec le nouveau chef juge. Le même jour, M. Balancy a prêté serment à la State House, Réduit. Cette nomination a également pris effet à partir du 1er janvier 2014.
Pour Keshoe Parsad Matadeen, son installation comme chef juge constitue l’aboutissement d’une longue carrière professionnelle totalement consacrée à la justice. En effet, avant de se rendre à Londres pour entreprendre des études de droit, au milieu des années 1970, il travaillait comme fonctionnaire au Parquet. Il a été reçu avocat au Middle Temple en août 1978, soit en même temps que le SPJ Eddy Balancy avait été called to the Bar.
Ce dernier est très heureux d’avoir été promu. Recevant Le Mauricien à son bureau ce matin, le nouveau SPJ s’est réjoui du fait que le nouveau chef juge ait choisi de respecter la hiérarchie. Il nous a fait la déclaration suivante : « Je pense que c’est une bonne chose pour la sérénité du judiciaire que la hiérarchie ait été respectée, par rapport à la nomination du Senior Puisne Judge. Je contemple dans un proche avenir une collaboration efficace avec le nouveau chef juge afin de prendre les mesures nécessaires pour améliorer l’administration de la justice à Maurice. Le nouveau chef juge et moi avons fait un bon bout de chemin ensemble, ayant suivi les mêmes cours du Council of Legal Education à Londres en 1977/78. Je pense que nous n’aurons pas de difficulté à travailler de manière efficace afin que cette collaboration soit fructueuse. »