Robert Lesage, ancien Chief Manager de la Mauritius Commercial Bank (MCB) et qui a fait parler de lui dans l’affaire de détournement de fonds au National Pension Fund (NPF), conteste en appel une décision de la cour de lui refuser un nouveau procès dans un litige qui l’opposait à l’avoué Jean-Marie Leclézio. La Cour industrielle lui avait ordonné de payer Rs 400 000 à l’avoué, somme représentant des frais de justice dus et les dommages encourus.

La cour avait rejeté la demande de Robert Lesage pour un nouveau procès, statuant que ce dernier « n’avait pas présenté une bonne défense » pour justifier la tenue d’un nouveau procès, renversant ainsi le verdict initial.

En cour, il se bat à nouveau et a pris l’exemple des cas devant le Privy Council. L’avocat de l’ancien Chief Manager de la MCB, Me Nandraj Patten, évoque des intérêts de la justice à entendre de nouveau ce procès et de donner la chance à l’appelant de venir de l’avant avec ses arguments.

De plus, le magistrat avait conclu que le fait d’avoir nié avoir des dettes envers l’avoué « n’est pas une bonne raison » pour renverser un jugement et ordonner un nouveau procès « car il n’est pas dans l’intérêt de la justice de priver le défendeur d’un jugement valide ».