Source photo : internet

Finie la participation des étrangers à des séminaires organisés par le ministère de la Fonction publique en cette période de l’année. Du moins pour le moment. Raison évoquée : le danger que représente le coronavirus.

Dans une circulaire émise par le ministère de la Fonction publique le 9 mars intitulée Impact of Coronavirus (Covid-19) on Overseas Training, les Supervising Officers des ministères et départements de la fonction publique sont invités à ne pas procéder à l’enregistrement des étrangers venant des pays à risques pour assister à des séminaires de formation à Maurice. « In the circumstance, therefore, in accordance wth the advice of the Ministry of Health and Wellness, all nominations for training offers from countries affected by the Coronavirus are not been processed for the the time being and officers who have already been selected for training courses/seminars/workshops are not beeing released to attend such courses until further notice », souligne Swaminathan Ragen, Secretary for Public Service, dans la circulaire. Il demande aux Supervising Officers de suivre le conseil du ministère de la Santé car l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré ce virus comme une pandémie en raison de la vitesse avec laquelle il se propage dans le monde.

L’OMS a aussi souligné dans ce contexte qu’il n’est pas approprié d’envoyer des Mauriciens à l’étranger pour suivre des cours. La circulaire rappelle que pas moins de 80 pays ont déjà été touchés par le coronavirus. « In view of the outbreak and fast spreading of the Coronavirus (Covid 19), the World Health Organization has declared the disease of Public Health Emergency of International Concern and the Ministry of Health and Wellness has informed that it is not advisable to send public officers on training courses to the countries affected by the Coronavirus », indique la circulaire.