Face à la presse ce matin, le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree se dit satisfait de la performance au CPE cette année. Il attribue ainsi l’amélioration de 0,23 % comparé à l’année dernière aux changements apportés dans le secteur éducatif pour le primaire. « L’Enhancement Programme a fait ses preuves, pour la première fois la promotion de l’Enhancement Programme a passé les examens et nous voyons la différence dans la performance », a déclaré le ministre, qui dit également envisager la possibilité d’augmenter le nombre de National Colleges.
« Les efforts du gouvernement pour augmenter le taux de réussite aux examens du Certificate of Primary Education ont porté leurs fruits », estime Vasant Bunwaree, qui s’exprimait sur les résultats connus ce matin, à son bureau à la MITD House à Pont-Fer. Le ministre se dit tout à fait satisfait de la performance compte tenu du fait qu’il y a une amélioration dans le pourcentage alors que la performance dans les écoles ZEP a aussi augmenté de 5 %. Le ministre a aussi indiqué que cette année, il y a une augmentation de 600 élèves qui ont obtenu un A +. Face à cette situation, il a signifié son intention d’augmenter le nombre de National Colleges afin de répondre à cette demande. « Si l’on continue à avoir de bonnes performances au CPE, c’est sûr que le nombre actuel de National Colleges ne suffira pas, il faudra l’augmenter. Entre-temps, les collèges qui prennent ces élèves brillants auront l’opportunité de rehausser leur niveau et d’être de pair avec la performance des collèges nationaux », a expliqué le ministre.
Si Vasant Bunwaree se dit satisfait, il associe le progrès dans le taux de réussite au CPE à l’Enhancement Programme introduit depuis deux ans, qui dit-il, a aidé ces élèves à apprendre autrement. Ceux qui ont fait l’Enhancement Programme quand ils étaient en STD IV il y a deux ans de cela sont le premier batch à avoir pris part aux examens l’année dernière. « Nous sentons la différence et leur performance est à saluer », a affirmé le ministre. Réagissant par ailleurs au fait que cette fois encore, les filles affichent une meilleure performance que les garçons, il a indiqué qu’un comité mis sur pied il y a quelques mois travaille dessus. « On essaie d’établir la raison de cette disparité ». Par ailleurs, avec la nouvelle formule de présentation des résultats par promotion, le ministre de l’Éducation souhaite atteindre les 85 % de réussite l’année prochaine.
Vasant Bunwaree s’est une fois de plus attardé sur l’importance d’encourager ceux qui ont échoué à leur première tentative au CPE à entrer au Prévoc afin d’avoir l’occasion d’évoluer non en tant que redoublants mais dans une autre atmosphère. « Psychologiquement, c’est important pour l’enfant de ne pas se sentir comme un échec mais d’avoir l’opportunité de démontrer qu’il a d’autres talents », dit-il. Ainsi ces enfants qui auront échoué au CPE dès leur première tentative se verront inscrire dans un collège secondaire Prévoc où ils auront l’opportunité d’être formés tant sur le niveau académique que professionnel. Ils seront appelés à passer trois jours au collège et deux jours dans un centre de formation du Mauritius Institute of Training and Development.