Le projet Passerelle du Centre de musique et d’art de La Pointe Tamarin a bénéficié d’un montant de Rs 582 000 samedi du groupe de téléphonie mobile Emtel. La cérémonie de remise de chèque, samedi à Tamarin, a permis aux bénéficiaires des séances de formation en art et musique de mettre en exergue leur savoir-faire.
Le financement d’Emtel dans le cadre de la politique de responsabilité sociale du gouvernement permettra au projet Passerelle de prendre un nouvel envol. Avec la somme obtenue samedi, l’achat d’équipement de musique et d’art plastique est envisagé. Le financement d’un nombre plus élevé d’animateurs est aussi évoqué. « Nous pourrons étendre nos cours à deux classes supplémentaires de la St-Benoit RCA school (Tamarin) », explique Jean-Jacques Arjoon, président du centre de musique et d’art de La Pointe Tamarin. Et de rappeler que le projet Passerelle touche principalement les élèves de l’école primaire de cette localité. « Nous proposons des cours de peinture durant les heures de classes notamment les lundi, mercredi et jeudi de 9 h à midi aux élèves de la standard 1,2 et 3 », soutient pour sa part Jean-Yves L’Onflé (responsable Projet d’art pour le projet Passerelle). Selon ce dernier, cette démarche contribue à l’amélioration académique des élèves de cette région. « Lorsqu’un enfant fait un dessin il a envie de savoir quelle est l’orthographe du mot. C’est ainsi que l’art devient une valeur ajoutée à l’éducation », avance-t-il. Ce projet artistique et académique est vu d’un bon oeil par le personnel enseignant de cet établissement. Depuis la création de Projet Passerelle, soit depuis cinq ans, la motivation des plus petits pour venir à l’école a connu une nouvelle dimension. Avec ce financement, les cours seront étendus aux élèves de la quatrième. Si le projet passerelle étend ses services aux élèves âgés de 6 à 8 ans, le centre de musique et d’art de La Pointe Tamarin réunit pour sa part les 7-18 ans. Plus de 150 jeunes bénéficient de cette formation artistique. Pour M. Arjoon, la formation artistique a toute son importance.
Également présent à cette occasion, Shyam Roy, CEO d’Emtel après une visite du centre, a rappelé les objectifs CSR de sa compagnie. Il a également fait mention des projets externes d’Emtel notamment à Agalega.