Le chef chinois de renom Tyler Yan Ronggiang est actuellement à l’hôtel St Régis. Pendant deux semaines, il concoctera des plats traditionnels chinois aux résidents et non-résidents de l’établissement du Morne. S’agissant de ces derniers, les réservations se feront durant la journée. Chaque jour, le chef cuisinera à lui seul 40 couverts.
La presse a pu rencontrer Tyler Yan Ronggiang mercredi à l’hôtel St Régis. Le chef chinois était accompagné de deux traductrices. Il a cuisiné une série de plats traditionnels, dont des Spicy lamb sliced et Mixed cold shredded potato en nous expliquant qu’en chine, la nourriture est épicée, laissant un aperçu de la couleur des plats qu’il concoctera durant ces deux semaines. Il a également fait une belle présentation des plats à base de pommes de terre, chou, St Jacques, crevettes, poulet, agneau… Il a également préparé deux soupes de fruits de mer et de boeuf.
Tyler Yan Ronggiang nous a aussi livré un de ses secrets culinaires : « Pour mon poulet sauté au piment, gingembre et citron, j’ai utilisé 800 grammes de blanc de poulet, 1 piment rouge doux, 1 gousse d’ail, 4 oignons, 2 citrons verts, 2 cm de gingembre frais, 2 cuillère à café de maïzena, 2 cuillère à soupe de sauce soja, 2 cuillère à soupe d’huile. Pour la préparation, râpez le gingembre, coupez les oignons en lamelles, hachez l’ail. Mélangez la maïzena au jus d’un citron, additionnez de sauce soja et de deux cuillères à café d’eau et réservez. Faites revenir le poulet dans l’huile avec l’ail. Ajoutez le mélange gingembre-oignon-piment et la sauce citron et remuez. Une fois cuit, ajouter le dernier citron coupé en quartiers. Puis servez accompagné de riz. »
Le chef a poursuivi : « Nous avons apporté des ingrédients comme notre piment afin que les Mauriciens découvrent nos produits. Cela fait très plaisir de voir que les Mauriciens apprécient la cuisine chinoise. Comme elle est très variée, il est difficile de sélectionner des plats ; il y a tellement de choses à découvrir. Je suis très heureux d’être à Maurice et de cuisiner pour vous. »
Pour Bernard de Villèle, directeur du St Régis Mauritius, « avoir dans nos cuisines un chef tel que Tyler Yan Ronggiang est un grand moment pour nous. Il possède une cuisine très raffinée et un savoir-faire énorme. Il était très important pour nous de mettre en place cet événement afin de faire connaître cette nourriture qui attire de plus en plus de monde à Maurice. Je suis sûr que cela rencontrera un grand succès. Nous avons un grand désir de travailler avec la Chine et d’apprendre de leur culture. Nous sommes un hôtel de grande classe et notre clientèle a des attentes particulières en termes de nourriture. Il est donc important pour nous d’accueillir des chefs de renommée internationale tels que Tyler Yan Ronggiang ».
À noter que le St Régis fêtera bientôt sa première année.