C’était assurément une soirée pas comme les autres au hall municipal de Bell-Rose. Jimmy Reynald a produit une prestation époustouflante hier soir pour s’adjuger le titre suprême de Mr Mauritius 2015. L’athlète de Gym 25 a privé le sextuple champion Denis Ayen d’un 7e titre de rang. Dans cette ambiance survoltée, on a également assisté au sacre de Zohra Ellapen, la Miss Bikini 2015.
Cette grande soirée du muscle aura tenu toutes ses promesses en réunissant un plateau de concurrents assez exceptionnel pour briguer le titre suprême chez les hommes. « Je crois que c’est l’une des meilleures soirées qui n’aient jamais eu lieu. Le public a dû apprécier. Il y a dix ans de travail derrière. Je suis fier et heureux de constater qu’il existe des culturistes d’un tel calibre à Maurice », nous soufflait fièrement Richard Albert, l’organisateur de la compétition placée sous l’égide de la New Body Building Federation.
Le suspense aura duré jusqu’au bout. Il a fallu attendre la fin des concours dans chaque catégorie pour voir émerger les champions qui devaient par la suite livrer leur ultime prestation pour proclamer le champion 2015. Un trio dont Denis Ayen, Jimmy Reynald et Jérémy Genave (-85 kg) allait émerger d’une première sélection composée de six concurrents avec également le non moins impressionnant Sandiren Ramasamy (-80 kg), Raj Hurry (-70 kg) et Michaël Gérie (+ 40 ans).
Mais il faut bien dire qu’à partir du passage de Jimmy Reynald, 25 ans, qui a très fortement impressionné en -95 kg, et de Denis Ayen, le champion incontestable en +95 kg, il devint évident que les deux hommes s’affronteraient dans le face-à-face final. Si Jérémie Genave était lui promis à une troisième place bien méritée, les deux principaux concurrents ont rivalisé de puissance dans leur prestance scénique éclatante.
Très massif et imposant avec ses muscles saillants, Denis Ayen, 39 ans, avait pourtant conquis une bonne partie du public. Mais il a semblé un peu épuisé lors du duel final, à l’inverse de son adversaire, visiblement plus convaincant dans ses poses très recherchées. Devant une foule en délire, il réalise un véritable tour de force pour s’imposer, à la faveur des cinq juges.
Comblé et ravi de son premier titre, le nouveau champion clame que « cela fait quatre ans que je m’accroche avec l’espoir de pouvoir décrocher ce titre. Je fréquente assidûment le gymnase depuis que j’ai 19 ans et je remercie Gym 25 qui m’a donné un coup de pouce. Je suis vraiment content. Ce titre, je le dédie à ma famille, au Super Fitness Gym, à la fédération et au public. Si je vais continuer l’année prochaine ? Non, je vais faire une pose, car après quatre ans d’entraînement, c’est mieux que je me repose pour revenir en 2017 ». Le Rose-Hillien bénéficiera du sponsor de la marque américaine Bpi Sport dans sa préparation en vue de Mr Océan Indien prévu le 28 courant à Rodrigues.
Denis Ayen (Edge of Elite), qui n’aura pas démérité pour autant, nous avouait pour sa part qu’il fera lui aussi l’impasse l’année prochaine, « préférant se consacrer sur son passage chez les pros ». « Il a déjà obtenu une invitation du Canada pour juillet 2016 », précise Richard Albert.
Féminité et grâce étaient également au rendez-vous de cette soirée marquée par le prestigieux titre de Miss Bikini 2015. Et c’est haut la main que la Miss Nord, Zohra Ellapen (Xtrême Barbell Gym), sacrée en +1,63m, s’impose aux dépens de Monica Naraina (Harder Gym), sacrée en -1,63m. Originaire de Grand-Gaube, Zohra Ellapen s’en réjouit.
« Le travail a porté ses fruits et je suis extrêmement contente tant c’était vraiment inattendu », dira la prof de Kite Surf, âgée de 23 ans. « Je me sens très à l’aise sur la scène ». Comment a-t-elle fait pour atterrir dans le monde de la musculation dominé par les hommes ? « J’avais déjà le physique ayant pratiqué l’athlétisme plus jeune quand j’étais au collège (Friendship). J’ai toujours fréquenté le monde des garçons à l’école ».