Le Sud-Africain Aaron Brown revient défendre son succès acquis lors de la précédente édition de la Deutsche Bank 100 km Anou Pédaler. Cette année, la course se tiendra le 13 octobre sur un tracé qui reverra, après une édition 2012 controversée, l’arrivée se jouer à Mon Choisy, après un départ donné à Pointe d’Esny.
Les organisateurs ont souhaité présenter l’épreuve, dont l’attraction vedette devrait être le Sud-Africain de la MTN-Qhubeka. « La présence d’Aaron Brown relèvera un peu le niveau de la course. Mais on peut aussi espérer une victoire mauricienne », a fait ressortir Christian Desjardins, Events Organiser à CRA World Events Management, responsable de toute la logistique de la course.
Ce dernier a parlé de la nouvelle technologie qui sera mise en place pour le chronométrage de la course. « Les coureurs recevront un sticker qu’ils devront accrocher dans leur tige de selle. Cela leur donnera leur chrono au millième de seconde près. »
Comme depuis 10 ans, c’est la Deutsche Bank qui parrainera la course. Accueillant la presse dans les locaux de l’institution bancaire, Mike Bird, Chief Country Officer de la Deustche Bank, a parlé du plaisir de renouveler le partenariat avec l’ONG The Circle et les cyclistes en général.
« Nous avons été le sponsor principal de cette course afin de soutenir une bonne cause. C’est un événement très important dans notre calendrier. D’ailleurs, nous avons une équipe qui s’entraîne pour participer à cette course qui réunit des coureurs de tout âge », a indiqué Mike Bird dans son discours.
Ce dernier a rappelé que « la Deustche Bank aide chaque année des ONG mauriciennes. Nous avons, dans le passé, remis les fonds collectés par nos employés qui participaient à la course à des ONG. » Mike Bird a d’ailleurs remis un chèque de Rs 750 00 à Barry Haarhoff, membre de The Circle et président du comité organisateur de la course.
L’édition 2012 avait été marquée par une longue polémique causée en grande partie par l’arrivée qui avait été modifiée. Cette année, les Race Organisers ont décidé de remettre l’arrivée à Mon Choisy, comme l’indique Christian Desjardins. « Nous voulons que les coureurs prennent du plaisir à vélo. Mais en même temps, nous avons aussi écouté les critiques et agi en conséquence. »
Barry Haarhoff est revenu sur la polémique qui a enflé l’année dernière dès le lendemain de la course. Abordant la question des frais d’inscription, il a fait ressortir que les retardataires ne se verraient pas infliger d’amende en termes monétaires. « Mais ils seront placés dans le dernier groupe. »
Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes et s’élèveront à Rs 300. Les coureurs ont jusqu’au 9 octobre pour s’enregistrer. Par contre, ils pourront collecter leurs kits de participation les 11 er 12 octobre lors des deux grandes journées dédiées à la course au Caudan Waterfront.