Mike Chong Chin, Ritesh Choytun et Jordan Lebon passent au Pereybère Sports Club. Ils ont quitté le Vélo Club de Pamplemousses (VCP) où ils ont passé les deux dernières années. Les coureurs se lancent donc de nouveaux défis, à l’aube d’une nouvelle saison.
La rumeur se répandait petit à petit. Mais ce n’est qu’en début de semaine qu’elle a été officialisée. Les trois coureurs ont reçu leur release de leur ancien club. Mais qu’est-ce qui a motivé cette décision, surtout que les trois coureurs ont laissé une bonne impression sur le Tour de Maurice l’année dernière.
« J’ai fait du vélo pendant les 18 dernières années. Et là, je pense que j’ai assez donné au VCP. Maintenant, j’aimerais bien aider le PSC à se montrer un peu plus dans le peloton », explique Mike Chong Chin, l’un des doyens du peloton qui, à 38 ans, connaîtra le cinquième club de sa carrière.
Du coup, le coureur ira se chercher une nouvelle motivation, dans un club qui vient tout juste de naître. « Après tant d’années dans le cyclisme, la motivation n’est plus trop la même. Alors, je vais essayer de l’entretenir », explique-t-il. Pourtant, il franchit le pas en n’ayant aucun objectif particulier en tête. « Je ne vais pas pour gagner des courses. Mais si j’arrive en forme à un moment, alors, oui, je vais m’y mettre sérieusement », poursuit-il.
Dans le même temps, il revient sur le Tour de Maurice qu’il a réalisé en 2013. « J’ai peut-être fait le meilleur Tour de ma carrière. L’année dernière, j’ai eu la chance d’être en forme au bon moment. »
Il emmène dans son sillage deux jeunes, qui ont démontré des capacités intéressantes pendant la saison écoulée. Jordan Lebon s’est révélé au grand jour sur le Tour de Maurice, où il avait animé les derniers 20 km de l’étape menant à Curepipe. Lui aussi a changé de club pour trouver la motivation supplémentaire, surtout que 2014 sera l’année des tests à réussir. « Cette année, je voudrais essayer d’accrocher une victoire d’étape sur le Tour. Et puis, tout ce qui vient sera du bonus », explique le jeune homme.
Ritesh Choytun a également choisi de franchir le cap en passant au PSC après avoir connu ses premiers podiums au VCP. Au PSC, il espère pour sa part retrouver les jambes qui l’ont aidé pendant la saison 2013. « Nous serons à trois, plus Yoan Pirogue, au PSC. On pourra peut-être faire quelque chose sur le Tour. Et puis, qui sait, il y aura peut-être une sélection pour nous cette année », avance le coureur.
À la veille du coup d’envoi de la saison, le PSC semble avoir réalisé la meilleure opération en recrutant trois éléments.