Grégory Lagane a remporté, le week-end dernier, à Rivière Noire, sa première victoire dans une course à étapes, en terminant la deuxième journée de course du Colin Mayer Classic avec plus de deux minutes d’avance sur son frère Christopher. Il a parcouru les deux étapes en 3h44’21 contre 3h46’09 à son cadet, et 3h46’46 à Fidzerald Rabaye (VCJCC-Bank One).
Après être devenue, l’espace d’une édition, une course d’un jour, la Colin Mayer Classic s’est réinventée. Il lui fallait donc un gagnant inédit pour sa relance. Déjà deuxième l’année dernière, Grégory Lagane a désormais franchi le palier pour se parer de jaune, dimanche matin, à l’arrivée au Ruisseau Créole.
Déjà, son résultat de samedi, sur le contre-la-montre individuel le positionnait comme un des favoris. S’il a signé le sixième temps (17’53), derrière le vainqueur Mike Chong Chin (17’12) derrière son frère Christopher Lagane (17’19), les deux seuls chronos sous les 17’20, il a su se rattraper le lendemain, pour s’imposer à l’issue de la deuxième étape, qui comportait deux montées de Chamarel.
Les choses étaient assez compliquées à gérer pour le coureur du FFSC-KFC, qui se savait attendu sur ce terrain. D’ailleurs, les attaques ont commencé très tôt, avec notamment une première escarmouche dès la première ascension de Chamarel. Et c’est Grégory Lagane qui pose la première mine, en compagnie de son frère cadet, Christopher. En chasse derrière le duo, Steward Pharmasse, qui contenait Fidzerald Rabaye, parti pour reprendre l’échappée.
Mais voilà que Christopher Lagane est victime d’une crevaison, le forçant à laisser son aîné se débrouiller seul devant.
Mais sur la partie plate, Mike Chong Chin, qui défendait son maillot jaune, appelait ses coéquipiers du Pereybère Sports Club-Winners en renfort. À la jonction, Lagane s’en allait à nouveau, mais avec Chong Chin, Rabaye et Christopher Lagane pas très loin derrière. À la deuxième montée, ce groupe imprimait un rythme qui faisait s’étioler le peloton.
Et dans la descente, c’était au tour de Pharmasse de connaître les affres de la crevaison, alors que Cédric Passée et Michael Khedoo, eux, résistaient et recollaient à la tête de la course.
Devant, sous l’impulsion de Grégory Lagane, l’avance du groupe est montée à plus de 2’50. À Case Noyale, par exemple, l’écart des fuyards était de 3’30. Puis, en bas de Bois Puant, Fidzerald Rabaye décroche Passée, Khedoo et Chong Chin. Grégory Lagane, flairant le bon coup, contre, et s’en va remporter sa première victoire dans une course à étapes avec près de deux minutes d’avance.
Il a parcouru la course en ligne en 3h26’29 pour un total de 3h44’22. Il devance son frère Christopher de 1’47, et le Curepipien Fidzerald Rabaye de 2’24. Rabaye, qui prouve par la même occasion qu’il est un coureur à suivre cette saison.
À la quatrième place, on retrouve Cédric Passée, en 3h47’37, soit à 3’15 d’écart, alors que Michael Khedoo a bouclé les deux étapes en 3h47’41, pour terminer à 3’19 du vainqueur.
Mike Chong Chin, lui, termine sixième, à 3’21 de Lagane.