Ils sont une douzaine d’aspirants-entraîneurs à se retrouver au gymnase de Phoenix, sous la férule du Français Gérard Pegeond, pour une durée de dix jours. Ces aspirants-entraîneurs, issus des clubs cyclistes de l’île, seront en formation jusqu’à mercredi prochain.
A l’heure des discours, Hervé Flore, Philippe Hao Thyn Voon et Gérard Pegeond, respectivement président de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), président du Comité olympique mauricien et animateur du stage,  ont tous salué l’initiative, tout en demandant aux aspirants-entraîneurs de rester mobilisés pour que le cyclisme progresse.
«Je voudrais remercier le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Comité olympique mauricien et la Solidarité olympique pour nous avoir permis d’organiser ce stage pour les aspirants-entraîneur», a souligné Hervé Flore dans son discours de circonstance.
Devant une assistance composée de cyclistes, issus des différents clubs, le président de la FMC a aussi demandé que les connaissances acquises pendant cette formation soient réparties vers ceux et celles qui veulent se mettre au cyclisme.
«Je vous demanderai de mettre vos nouvelles compétences au service du cyclisme. Avoir de nouveaux entraîneurs signifie avoir plus de formateurs pour les aspirants-cyclistes», a encore déclaré Hervé Flore.
De son côté, Philippe Hao Thyn Voon, président du COM, a souhaité que cette formation bénéficie aux coureurs. A un an des JIOI, toute connaissance est bonne à prendre, d’autant que Maurice a un statut à maintenir, a souligné le président du COM.
Gérard Pegeond, pour sa part, s’est félicité d’avoir accès aux structures permettant d’offrir la meilleure formation possible.
Pour rappel, Gérard Pegeond est un commissaire international reconnu par l’Union cycliste internationale (UCI). Pendant le stage qu’il animera, il abordera la question de la formation auprès des plus jeunes, ainsi que sur les méthodes d’entraînement. C’est, d’ailleurs, le premier cours pour encadreurs organisé par la FMC depuis quelques années.