L’équipe A du FFSC-KFC a retenu samedi son titre de champion de Maurice de contre-la-montre par équipes sur le parcours entre le rond-point de Valentina et celui de Ripailles à parcourir deux fois. Même amputée de son rouleur Steward Pharmasse, la formation de Flacq n’a pas eu à se forcer pour conserver son bien et devancer le PSC-Winner’s en 50’09, signant ainsi une moyenne de 44,4 km/h.
Le FFSC-KFC a eu à faire également avec le handicap de Christopher Lagane. D’une part, ce dernier ne s’est pas entraîné au cours de la semaine précédente. D’autre part, il n’avait pas son vélo de contre-la-montre. Composée de Grégory Lagane, Christopher Lagane, Philippe Colin et Dylan Redy, l’équipe flacquoise a signé le chrono le plus rapide de la journée en 50’09.
« J’ai tout fait pour suivre les autres. Personnellement, je ne me suis pas entraîné cette semaine », lâche Christopher Lagane, qui remettra son titre de champion de Maurice du contre-la-montre juniors la semaine prochaine. Pourtant, les choses ont été rendues plus difficiles avec l’absence de son vélo de chrono. « Il y avait beaucoup de vent à l’aller. C’était ça la partie la plus dure », concède le jeune coureur. Mais ses coéquipiers ont assuré. « Ils ont roulé. Moi, j’ai essayé de les suivre au maximum. »
Les Flacquois ont mis les gros braquets dès le départ, prenant de l’avance au fil des kilomètres. Le PSC-Winner’s, avec Mike Chong Chin, Jordan Lebon, Yoan Pirogue et Ritesh Choytun, n’a pu faire mieux que 51 minutes à l’arrivée. L’UCRH-Engen, avec Michael Khedoo, Bernard Lasplaces, William Labonne et Jean-Hugues Labonne, a pris la troisième place du championnat avec 52’58. Les deux autres équipes, toutes deux issues du FFSC-KFC, ont pris les quatrième et cinquième places en 57’40 et 59’13 respectivement.
Par contre, les costauds ne se sont pas montrés samedi. Mais ce championnat aura permis d’effectuer une reconnaissance du parcours en prévision du championnat national de contre-la-montre individuel samedi prochain. « L’important sera de ne pas trop se mettre dans le rouge à l’aller et se conserver au maximum pour la suite », analyse Christopher Lagane.