Grégory Lagane : 15 ans, des jambes à couper le souffle et des qualités de grimpeur qu’on ne peut pas lui nier qui ont valu un chrono de 8’59 en haut de la montagne. Compte rendu d’une course qui a vu le jeune homme faire un pied de nez à ses aînés, samedi, à la Montagne des Signaux.
Le contexte était assez particulier : une course contre-la-montre en côte, avec 2,8 km d’ascension. Petite précision, elle est plus dure que celle de Chamarel. Pas de Yannick Lincoln, malade selon les indications. Donc, la course sourirait à un outsider.
Le décor était planté pour une course à suspense. Et Grégory Lagane, qui avait fait une belle impression sur ses adversaires il y a trois semaines lors de la Krusty Cup, a confirmé tout le bien que l’on pense de lui.
Le premier coureur à s’élancer, Douglas Carver, signait le premier chrono de référence en 10’39 pour les 2,8 km. Le huitième coureur à partir, Grégory Lagane, rabaissait drastiquement cette marque avec ses 8’59.
Le cadet deuxième année a signé le seul chrono sous les 9’00. À bien y voir, il n’a pas bénéficié de l’aide de lièvres de par sa huitième position sur la grille de départ. Il s’est donc appuyé sur ses qualités : de bonnes jambes et un style de pur grimpeur. Mais surtout, aucun complexe. « Je m’entraîne souvent dans les montées. Je ne sais pas combien de temps je passe dans les côtes, mais j’y suis assez souvent. »
Derrière lui, ses adversaires n’y ont vu que du feu. Même Mike Chong Chin, ancien champion de Maurice de la spécialité, n’a rien pu faire face à la fougue de la jeunesse. Il est vrai qu’aller chercher un chrono dans les 8’00 serait difficile.
D’ailleurs, Mike Chong Chin signe 9’41, à 42 secondes de Lagane. Ashley Sumbhoolaul, s’empare du troisième chrono de la journée de samedi avec 9’42. Mention spéciale à Ritesh Choytun, du VCP, quatrième au général en 10’01.
Lagane a perpétué une tradition curepipienne, instaurée depuis cinq ans déjà, qui veut que les meilleurs coureurs du chrono se retrouvent au VCJCC-Bank One.