Le tracé de la 67e édition du Tour Cycliste International de la Réunion a été officialisé. Un total de 609 km à parcourir dans cette compétition annuelle qui se déroule du lundi 7 au dimanche 13 octobre prochain. La présentation des équipes se tiendra le dimanche 6 octobre à 17h30 à la salle polyvalente de la mairie de Saint-Denis. La compétition débutera le lendemain avec le prologue par équipes sur le Vélodrome de Champ-Fleuri à Saint-Denis. La première étape se tiendra le mardi 8 octobre avec départ et arrivée à Bras-Panon sur une distance de 113,8 km. La deuxième étape, le lendemain, partira de Saint-Joseph pour rallier Ste-Suzanne (103,4 km).
La troisième étape, longue de 103,700 km, se tiendra le jeudi 10 avec départ devant le parking du Cimetière Marin à Saint-Paul et arrivée devant le terrain de football de Bellemène, toujours à Saint-Paul. La quatrième étape est prévue pour le vendredi 11, entre l’Étang-Salé et Saint-Joseph (église de La Crète) sur une distance de 95,100 km. Samedi, nous aurons droit à l’étape 5, qui sera courue entre Sainte-Marie (mairie) et Saint-Denis (collège Domenjod) sur une distance de 100,400 km. Par ailleurs, deux étapes seront à l’affiche le dimanche 13. Le matin, place à un contre-la-montre individuel sur 9,7 km à La Possession, alors que dans l’après-midi, le Tour connaîtra son dénouement avec le traditionnel circuit au Port (80 km).
Cette 67e édition du Tour de la Réunion ressemble beaucoup à celui de la dernière édition à la différence qu’un CLM individuel a été ajouté au programme. L’an passé, l’édition 2012 avait été remportée haut la main par le sociétaire du Vélo Club de Saint Denis, Christophe Boyer. Ce sera définitivement l’un des cyclistes à battre, lui qui voudra très certainement conserver sa couronne. Les yeux seront bien évidemment rivés sur la sélection mauricienne. Selon l’entraîneur national, José Achille, la sélection devrait être officialisée d’ici la mi-septembre.
« Nous avons eu une trève dans la saison et maintenant place aux choses sérieuses. L’occasion de faire sortir le peloton et de voir en action les meilleurs coureurs de Maurice. Pour moi, on sera fixé d’ici la mi-septembre. Yannick Lincoln sera sauf imprévu de la partie. Il a manqué l’Étoile mais je pense qu’il sera au rendez-vous cette fois-ci. Pour les autres coureurs, je ne sais pas encore mais il y en aura qui sortiront du lot », explique l’entraîneur national.