La 35e édition du traditionnel Tour de Maurice cycliste se tiendra sur quatre jours de compétitions intenses, soit du 24 au 28 courant. Les coureurs s’affronteront sur six étapes (total de 472.4 km) pour décrocher le fameux maillot jaune tant convoité, remporté l’année dernière par le jeune Sud-Africain Willie Smit (Team Computer Smith).
Un avant-goût des festivités a été donné par les membres de la Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC), qui ont animé une conférence de presse mercredi au bureau de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), Port-Louis. « Le Tour demeure un patrimoine national important et nous allons tout faire pour que cet évènement incontournable de la saison soit spectaculaire. Je tiens à remercier les différents sponsors qui ont rendu cela possible », a fait ressortir le président de la FMC, Lawrence Wong. Dans deux semaines se tiendra un autre point de presse ou seront présentés les nouveaux maillots ainsi que les différentes forces en présence. Toutefois, quelques noms ont fuité et l’on retiendra la présence des étrangers Willie Smit, tenant du titre, et son compatriote James Tennent (meilleur grimpeur). Le Français Sylvain Georges répondra également présent alors que du côté mauricien, les yeux seront rivés sur Yannick Lincoln, six fois vainqueur (2005, 2007, 2011, 2012, 2013, 2014) du Tour.
La première étape se tiendra le mercredi 24 août avec le départ qui sera donné au Rond-Point Quai D (11h). Les coureurs auront une distance totale de 101,7 km à parcourir, avec une arrivée prévue au stade Anjalay. « Cette étape est co-parrainée par Transmetal et la municipalité de Port-Louis. Les trois premiers se verront remettre un trophée pour fêter le cinquantième anniversaire de l’accession de la ville de la Capitale au titre de « City », sous le thème « Port-Louis City : Towards excellence ». C’est l’une des innovations de ce Tour », a précisé Lawrence Wong. Le lendemain, place à la deuxième étape (25 août), sponsorisée par la municipalité de Curepipe et Inicia, qui fera la part belle aux sprinteurs. « Le moins que l’on puisse dire, c’est que le maillot vert sera très sollicité. Trois Rush sont au rendez-vous dont le premier à Olivia, ensuite à Pointe du Diable pour se conclure à Falaise Rouge. Au Fly Over de Midlands, les meilleurs grimpeurs se disputeront un Prix Montagne », a renchéri José Achille, entraîneur national. Le départ sera donné à 10h au Rond Point de Wooton alors que l’arrivée est prévue pour 12h45 devant le stade George V à Curepipe.
En ce qu’il s’agit du vendredi 26 août, nous aurons droit à deux étapes, dont la première, le contre-la-montre individuel, au Holiday Inn (Plaine Magnien), parrainée par Omnicane. « Ce sera l’occasion pour les meilleurs de se mettre en évidence ou pour d’autres de combler leur retard sur une distance de 13 km d’efforts en solitaire. Là encore, on pourrait avoir droit à de belles surprises », a ajouté José Achille. La quatrième étape, dans l’après-midi (78 km, sponsorisée par Red Phoenix Grand Prix), s’annonce également très disputée avec le coup d’envoi qui sera donné à La Chaumière (14h). « Un premier rush aura lieu à Medine avant que deux prix montagnes ne viennent alimenter les débats à Bois Puant et à la Montée du Morne. Nous aurons par la suite un rush à Macondé (Pont) et un dernier prix de la Montagne à Fantaisie (fin des cannes) », a spécifié notre interlocuteur.
Un Fun Ride pour le dernier jour
Comme d’habitude, c’est l’étape de samedi (5e) qui sera le juge de paix, course montagneuse dont la principale difficulté demeure un passage vers le col de Bassin-Blanc. « Les grimpeurs seront aux anges avec cette épreuve reine, dont l’innovation demeure l’arrivée à Grand-Bassin (Statue) sur une distance de 117,7 km. D’habitude, l’arrivée est prévue à l’Intermart de Bagatelle. Un changement qui constitue une belle nouveauté. Le premier Rush est prévu à Beau-Plan alors que trois prix montagnes seront à l’ordre du jour, le premier au kilomètres 37, à la Montée de Ripailles, et le deuxième à l’arrêt d’autobus Surat (km 52). Le sommet de Bassin Blanc au km 112 constitue le point d’orgue de cette journée », avoue José Achille. En ce qu’il s’agit de la 6e et dernière étape (sponsorisé par La Trobe Co Ltd), il n’y aura plus de circuits interminables effectués à Ébène puisque là aussi, on a droit à du changement, avec une arrivée dans l’Ouest de l’île.
En effet, le départ sera donné à Ferney (10h) avec un premier rush qui se tiendra au Pont de Rivière-des-Créoles et un Prix Montagne à Terre Coupée. S’ensuivront deux autres rush à Savinia et à Macondé (Pont). Le dernier Prix de la Montagne aura lieu au sommet du Morne. Un Fun Ride, sous le thème « Pédale Pou Moris », viendra agrémenter le dernier jour du Tour. « Les entreprises pourront inscrire leurs employés pour la « Corporate Ride » et courir dans le même but ensemble, en équipe. Un miminum de 7 coureurs par société peut s’inscrire pour Rs 10 000 par équipe. Les frais d’inscription sont de Rs 300 par participant âgé de plus de 13 ans et se tiendront le vendredi 26 août au Caudan Waterfront et le samedi 27 août à Bagatelle », a spécifié le président de la FMC. Caroline Le Blanc, directrice de l’organisation et aguerrie dans le circuit, a conclu en disant que « ce tour s’annonce comme l’un des plus ouverts organisé à Maurice, et qui mettra à profit tous les types de coureurs. »