Samedi, Yannick Lincoln (VCJCC-Bank One) a montré qu’il n’est pas champion de Maurice par hasard. Malgré un léger contretemps, quand il s’est trompé de parcours, il a remporté les championnats nationaux du contre-la-montre individuel avec 55 secondes d’avance. Derrière lui, on retrouve un duo de l’UCRH-Engen, avec Pascal Ladaub et Michael Khedoo, séparés par seulement 21 centièmes.
Devant le marché de Rose-Belle, sur l’autoroute, le vent de face était le pire ennemi des coureurs. Parti en dernier, Lincoln était exposé comme les autres aux aléas de la course. Peut-être un peu plus, parce qu’au moment d’amorcer le retour vers Beau-Vallon, il se trompe et continue vers Ferney. « J’avais pris le sens inverse. Mais c’est quand le suiveur ne m’a pas vu revenir qu’il a commencé à me chercher. » Il en rigolerait presque.
Malgré le fait de s’être perdu, il réalise le chrono le plus rapide au terme des 30 km de course : 40’29. « Avec l’écart que j’ai fait, je suis content de gagner. Pas pour moi, mais pour les gens du club, ceux qui nous suivent et qui nous encadrent », souligne le sextuple champion de Maurice de l’effort en solitaire.
Et pourtant, à deux semaines des championnats nationaux sur route, on le sent légèrement en retrait du vélo. « C’est vrai. Je ne me consacre pas trop aux entraînements. C’est juste que je n’ai pas d’objectif international qui me demandera de fournir les efforts nécessaires », avance Yannick Lincoln.
Et les championnats sur route dans tout ça ? « Non. Ce n’est pas non plus un objectif. Ça fait près de dix ans que je suis le favori et je ne le gagne pas. Mais ça ne m’empêche pas de dormir », sourit-il.
Et derrière lui, on retrouve Pascal Ladaub en 41’25”22 contre 41’25”43 à Michael Khedoo, en progrès depuis le Trophée des Grimpeurs. C’est donc un podium assez inédit pour cette édition 2012 des championnats nationaux. Le Top 5 est tout aussi inédit, avec Mike Chong Chin à la quatrième place (41’29) et Grégory Piat au cinquième rang avec ses 41’44.
Sébastien Tyack a lui aussi réalisé une belle course. À l’arrivée, il signe le meilleur temps chez les juniors, en 41’57, pour s’approprier le titre de la catégorie, puis c’est le sixième meilleur chrono au général.
C’est d’ailleurs une victoire logique pour celui qui a démontré de très bonnes dispositions depuis la fin de l’année dernière. Derrière lui, on retrouve Jordan Lebon (VCP), avec ses 44’23, et Yohan Pirogue, du CNFC-Crystal, en 44’32.
Samedi prochain, les coureurs ont rendez-vous dans le Nord de l’île pour le championnat national de contre-la-montre par équipes. Valeur du jour, il est quasiment impossible de désigner une formation pour le titre de favori tant chacune des équipes possède des individualités qui peuvent très bien s’entendre au sein d’un collectif. Et le collectif, avant les championnats sur route, compte beaucoup dans ce genre de course.