Le nombre total de demandes pour l’acquisition d’un chauffe-eau solaire grâce à la subvention de Rs 10,000 du gouvernement s’élève à 40,000. C’est le plus grand nombre de demandes sur les trois phases de cette opération dont la première avait démarré en 2009. L’exercice qui s’est tenu exceptionnellement hier et qui a mis fin à la 3e phase de ce programme a rencontré un réel succès. 6,000 familles, incluant celles de Rodrigues, ont déposé leurs demandes dans les succursales de la Banque de Développement, hier.
En raison de l’affluence qu’a connu le lancement de la 3e phase, la semaine dernière, l’institution bancaire a étendu d’un jour la date butoir pour les demandes en personne. Ainsi, hier, les six bureaux de la DBM incluant celui de Rodrigues sont restés ouverts jusqu’à 16h afin que les demandeurs puissent déposer leurs applications. L’exercice sur internet a duré toute la semaine. Cette journée exceptionnelle de samedi a eu sa raison d’être, indique-t-on au niveau de la DBM. Cette dernière journée aura permis à 6,000 autres familles de déposer leurs demandes. Ce qui porte le nombre d’appliquants à 40,000.
Si affluence il y a eu – même un nombre record –, reste que le total des demandeurs est une déception pour la DBM. « Le nombre de demandeurs ne couvre même pas 10% de la population. Comparé à La Réunion, nous avons encore du progrès à faire de ce côté. Mais à voir le nombre de demandeurs, cela nous laisse entrevoir l’intérêt que les Mauriciens portent à l’énergie renouvelable », dit Dado Bhagirutty, Senior Development Officer à la DBM.