Donovan Bastien, un skipper de profession âgé de 27 ans, fait face à une accusation provisoire d’homicide involontaire au tribunal de Pamplemousses, et ce dans le cadre de l’enquête sur la mort de Warren Wong Tong, 22 ans, disparu en mer le 8 février dernier. La police suspecte qu’il y ait eu négligence de la part du skipper lors de sa sortie en mer le jour du drame. Il a eu à s’acquitter d’une amende de Rs 4 000 et à signer une reconnaissance de dettes de Rs 5 000.

Muhammad Bilal Ibrahim, un entrepreneur spécialisé dans l’entretien de bateaux, a lui aussi été arrêté et inculpé provisoirement d’homicide involontaire. Il lui est reproché d’avoir donné des instructions à Donovan Bastien et Warren Wong Tong pour aller chercher un bateau de plaisance appartenant à un étranger au large de Grand-Baie, et ce alors que l’île était en alerte 2, sous la menace du cyclone Gelena. Les fortes houles occasionnées par le cyclone avaient fait chavirer l’embarcation et les deux hommes s’étaient retrouvés à l’eau.

Si Donovan Bastien avait pu regagner le rivage, tel n’avait pas été le cas pour Warren Wong Tong. Les résultats des tests ADN sur des restes humains retrouvés à Grand-Baie ont confirmé qu’il s’agissait du jeune homme, qui exerçait comme animateur dans un hôtel du nord.