La juge Rehana Mungly-Gulbul a accédé ce matin à la demande pour un “winding order” logée par Airports of Mauritius Co Ltd et Airport Terminal Operations Ltd contre la compagnie Airway Coffee Co Ltd. En février 2015, Airway Coffee devait Rs 83 M à Airports of Mauritius mais, en dépit de négociations, n’avait pas honoré ses dettes. La juge a conclu que Airway Coffee ne pourra pas les rembourser, d’où l’ordre de sa mise en liquidation. Yuvraj Thacoor de Grant Thornton a été nommé liquidateur et les “dissolution proceedings” devraient être complétées au 31 octobre 2016.
Dans un affidavit juré en Cour suprême en mars 2015, Airports of Mauritius Co Ltd et Airport Terminal Operations Ltd demandaient la mise en liquidation d’Airway Coffee qui n’avait toujours pas honoré ses dettes, soit la somme de Rs 23 368 175 auprès d’Airports of Mauritius Co Ltd et Rs 59 773 148.19 auprès d’Airport Terminal Operations Ltd. Airway Coffee avait un contrat avec l’aéroport de Plaisance depuis le 3 juin 2010. Une demande statutaire faite en ce sens était restée sans réponse. Malgré plusieurs négociations entre les hommes de loi des deux partis, la compagnie appartenant à Nandanee Soornack n’a jamais réglé ses dettes par rapport à ses activités à l’aéroport. Ses hommes de loi devaient faire comprendre qu’elle ne pourra pas payer car les modalités de paiement ne lui convenaient pas.
Dans ses observations, la juge Rehana Mungly-Gulbul a conclu que la compagnie de Nadanee Soornack n’étant plus profitable, elle ne serait pas en mesure d’honorer ses dettes et que la question de modalité de paiement ne pouvait être une raison pour qu’elle fasse marche arrière. « After perusal of all the entries I am satisfied that there was as from the 3rd February 2016, a clear and unequivocal acknowledgement of the debt owed to each petitioner by the respondent. This acknowledgement of debt was never made conditional upon the proposed schedule of payment being accepted by the petitioners. The issue of the debt and the schedule of payment were two separate issues, independent of each other », souligne la juge. « Although the respondent has claimed that it is solvent and profitable, the evidence reveals it has failed to honour the payment owed to the petitioner No. 1 since July 2011 and to the petitioner No. 2 since September 2013 and even at this stage is unable to settle the above mentioned debts to each petitioner forthwith and is praying for time to do so in accordance with its proposed schedule of payment which spans over a period of some twenty four months. I accordingly find that there is no evidence to rebut the presumption of insolvency arising under Section 178 (a) from the respondent’s failure to comply with the statutory demands ».
C’est Yuvraaj Thacoor, de la firme comptable Grant Thornton, qui a été nommé liquidateur provisoire. Les dissolution proceedings devraient être complétées au 31 octobre 2016.