Après avoir connu une des nuits les plus difficiles de sa carrière politique, Navin Ramgoolam a eu à faire preuve de patience et de stoïcisme pendant toute la journée d’hier avant de retrouver la liberté, même provisoire. En effet, la magistrate Shefali Ganoo, celle qui avait présidé l’enquête judiciaire sur le suicide allégué d’Anand Kumar Ramdony en cellule au poste de police de Rivière-du-Rempart le 30 juillet 2011, a rejeté les objections de la police. Toutefois, l’ex-PM a eu à fournir deux cautions de Rs 200 000 chacune et signer deux reconnaissances d’un montant de Rs 1 million chacune. Les débats devant la Bail and Remand Court ont été ardus, Me Gavin Glover soulignant avec force que « mon client n’a aucun intérêt à se faufiler ».