Le projet Eco-Schools, un programme de formation holistique qui aide les écoles et collèges à s’impliquer dans la promotion du développement durable, s’implante dans les îles de l’océan Indien, dont Maurice. En effet, les représentants de Maurice, des Seychelles, des Comores, de Madagascar et de Zanzibar se réunissent cette semaine à Mahé, Seychelles, pour lancer ce programme lors d’un atelier.
Eco-Schools océan Indien utilise une approche holistique, à travers un processus en sept étapes, pour aider les élèves des écoles/collèges des îles de l’océan Indien, dont Maurice, à s’engager concrètement et de façon ludique dans la promotion du développement durable. Une initiative de la Foundation for Environmental Education (FEE International), qui vise à autonomiser les jeunes à être le changement qu’ils souhaitent. Elle les encourage à s’approprier ce programme en sept étapes et à mettre en oeuvre des projets arrêtés.
Ces sept étapes comprennent notamment la mise sur pied d’un Eco-Schools Committee, une évaluation de l’environnement, l’élaboration d’un plan d’action, le suivi et l’évaluation de ce plan d’action, le lien avec les programmes d’étude, informer et impliquer la communauté et l’Eco-code.
Selon un communiqué de l’Ambassade américaine à Maurice, Eco-Schools océan Indien opérera à travers un site internet où toutes les écoles pourront enregistrer leurs activités et échanger leurs expériences. Les téléphones portables pourront être utilisés pour accéder au site. Les manuels de Eco-Schools océan Indien seront édités en plusieurs langues.
Eco-Schools océan Indien qui fait désormais partie du projet ISLANDS de la Commission de l’Océan Indien (COI), est financée par l’Union européenne, en partenariat avec le WWF Madagascar et le Western Indian Ocean Project Office, le programme Eco-School du gouvernement des Seychelles et l’ambassade des États-Unis à Maurice et aux Seychelles.
« Eco-Schools océan Indien va permettre aux jeunes, aux écoles et aux communautés des îles vulnérables de l’ouest de l’océan Indien de travailler ensemble pour relever les défis du développement durable. Nous espérons que ce programme incitera une plus grande mobilisation pour les autres projets d’éducation au développement durable dans la région et va créer des véritables dialogues pour des partenariats régionaux et internationaux », explique Riccardo Magini, économiste au projet ISLANDS.
Avec le lancement du programme Eco-Schools océan Indien, les pays de l’océan Indien font désormais partie des 61 autres nations (comprenant un total de plus de 46 000 écoles) impliquées dans le programme international des Eco-Schools de la FEE International et de son Green Flag Standard of Excellence for Educational for Sustainable Development. En effet, après avoir réussi le programme, l’école obtient la distinction « Green Flag ».