Le Sugar Investment Trust (SIT) a procédé vendredi dernier à la pose symbolique de la première pierre du SIT Business and Knowledge Centre à Ebène. Composé de deux bâtiments de cinq étages, il totalise une superficie de 28 150 mètres carrés avec 336 places de parking. Le centre comptera des bureaux de 50 à 1 050 mètres carrés faits pour la communauté des affaires et de l’enseignement, avec un Executive Business Lounge comprenant deux salles de conférences.
Selon le ministre de l’Agro-industrie Satish Faugoo, ce centre deviendra un lieu de travail « avant-gardiste » pour l’environnement futur des affaires. « J’espère qu’il attirera les entrepreneurs et les professionnels qui souhaitent agrandir leur business et contribuer ainsi à la prospérité de la nation », a-t-il déclaré. Au coût de Rs 600 M, ce Business and Knowledge Centre devrait être prêt en avril 2013.
Le ministre a rappelé que le SIT avait été créé pour permettre aux planteurs, laboureurs et artisans de devenir actionnaires dans les usines sucrières dans un esprit de démocratisation économique et d’élargissement de l’actionnariat dans le pays. Le SIT est devenu aujourd’hui la plus grande compagnie publique du pays avec plus de 55 000 actionnaires dont la majorité sont des travailleurs agricoles, des artisans, des retraités et des petits planteurs. « L’objectif principal du SIT est de générer des revenus dans les long et moyen terme en vue de soutenir la croissance et la profitabilité de l’entreprise », a indiqué M. Faugoo.
C’est ainsi que le SIT investit dans l’immobilier afin d’augmenter le niveau de ses revenus et créer des richesses additionnelles pour être distribuées à ses actionnaires. Ses actifs nets qui valaient Rs 296 M lors de sa première année d’opération sont passés maintenant à Rs 3,8 milliards. Son portefeuille d’investissement est passé de l’usine sucrière à la culture de la canne à sucre, à l’énergie, aux loisirs, au secteur bancaire et à l’immobilier. Le SIT est aussi engagé dans le projet AUREA à Côte-d’Or et a déjà complété une dizaine de projets de morcellement agricole et quatre projets résidentiels. Cette entreprise a, par ailleurs, mis 200 arpents de terre à la disposition des planteurs pour la diversification agricole dans le but d’améliorer la sécurité alimentaire dans le pays.
Pour sa part, le Chief Executive Officer du SIT, Ravin Bholah, a fait un tour d’horizon de la situation financière de cette entreprise, avant d’indiquer qu’elle offre des dividendes de l’ordre de 10 % à 16 % l’an à ses actionnaires. C’est le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, qui a dévoilé, à cette occasion, la plaque commémorative.