Lors du World Confederation for Physical Therapy Congress 2017, qui s’est tenu du 2 au 4 juillet à Cape Town, en Afrique du Sud, l’Ong mauricienne Apsa (Association pour la promotion de la santé) a présenté une étude sur la neuropathie diabétique périphérique. Dans la présentation de leurs travaux, la neuro-physiothérapeute Shenu Zacharia et Kiran Seeboruth, ergothérapeute à l’APSA, ont démontré que des exercices spécifiques peuvent améliorer la microcirculation et stimuler les cellules nerveuses. Selon ces travaux, grâce à ces exercices, pas moins de 55% des patients voient leurs douleurs diminuer, voire même disparaître.
Permettre aux patients diabétiques atteints de neuropathie de voir diminuer leurs douleurs et leurs crampes dans les membres inférieurs ainsi que de retrouver leurs sensations au niveau de leurs pieds, et ce à travers des exercices précis. C’est ce qu’ont mis en avant les deux représentantes de l’Apsa. Il faut savoir que la neuropathie diabétique, qui touche le système nerveux, est une des complications les plus fréquentes du diabète.
« Je suis honorée d’avoir présenté cette recherche devant les personnalités éminentes du congrès. Cette étude présente un réel espoir pour les personnes atteintes de diabète. Plus de 55% des patients qui souffraient de leurs jambes et éprouvaient de grandes difficultés à marcher voient leurs douleurs diminuer et même disparaître. Ils retrouvent le plaisir de se déplacer ainsi que leur autonomie dans leurs activités quotidiennes. Avec un suivi régulier auprès de professionnels de la santé spécialisés, les patients diabétiques peuvent mener une bonne qualité de vie » fait ressortir Kiran Seeboruth.
C’est dans le cadre de la lutte contre l’amputation et de l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de diabète que l’APSA a développé ce programme de neuro-réhabilitation auprès de patients depuis 2013. À ce jour, plus de 3 000 consultations ont déjà été effectuées par l’ergothérapeute et son équipe. Quant à la conférence de Cape Town, plus d’un millier de physiothérapeutes à travers le monde y ont participé.
Depuis qu’elle a été fondée en 1951, la World Confederation for Physical Therapy (WCPT) est l’unique porte-parole international de la kinésithérapie, avec plus de 350 000 kinésithérapeutes dans le monde. La confédération s’engage à améliorer la santé au niveau mondial en encourageant un haut niveau de recherche, d’éducation et de pratique de kinésithérapie, tout en soutenant les échanges d’informations entre les régions affiliées. C’est dans ce contexte que la WCPT organise tous les quatre ans un congrès mondial. Cette année, le comité scientifique a reçu plus de 1 600 études et celle de l’Apsa a été retenue pour être présentée. L’Apsa est une Ong oeuvrant depuis 1994 pour la lutte contre le diabète à Maurice. L’association se trouve à Trianon.