D’origine libanaise, le Dr Sheikh Jibreel Haddad, invité de la Raza Academy, située à la rivière Citron, Pamplemousses, a séjourné à Maurice cette semaine, où il a animé quelques conférences dans le cadre de la célébration du Yaum-un-Nabi, anniversaire de la naissance du prophète de l’islam. Dans cet entretien avec Le Mauricien, l’érudit a bienveillamment accepté de parler de l’importance de l’éducation et du rôle des musulmans dans la société face aux problèmes du monde et aussi de celui de la femme dans notre société moderne. « Sans elles, il n’y a pas de paix pour les hommes. Je ne doute pas que la montée de la violence, au nom de la religion, est menée par des gens qui n’ont pas eu des femmes influentes et éduquées dans leur vie », dit-il.