L’un des dossiers brûlants qui devraient être à l’agenda de l’audition du Premier ministre, Pravind Jugnauth, devant la Commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême, Paul Lam Shang Leen, porte sur la « Zanfan Lakaz Connection ». Dans le sillage des allégations du parrain des parrains, Peroumal Veeren, qui purge une peine d’une trentaine d’années de prison, une nouvelle photo démontre la proximité dont jouissait Geanchand Dewdanee dans l’entourage du leader du MSM et actuel Premier ministre. Cette photo remonte à fin juillet de l’année dernière, soit dans la soirée de la présentation du Budget 2016/17 par Pravind Jugnauth, alors ministre des Finances, avant la conclusion du Deal Papa/Piti du 23 janvier de cette année.
Dans la photo, Pravind Jugnauth reçoit les félicitations de Geanchand Dewdanee, avec à ses côtés le ressortissant indien Sibi Thomas, immortalisant la scène à l’aide de son téléphone cellulaire. Il va de soi qu’une des questions qui pourraient figurer sur la liste de l’ancien juge Paul Lam Shang Leen porterait sur la connexion Zanfan Lakaz du Sun Trust, le même Dewdanee se transformant en l’ombre de Pravind Jugnuath à chaque événement majeur.
Dans ses allégations devant la Commission d’enquête sur la drogue, Peroumal Veeren avait cité le nom de Geanchand Dewdanee comme un « maillon » destiné à établir des liens avec la direction du MSM. Le nom de l’ancien ministre Mahen Gowressoo avait été également cité dans un cas présumé de financement de la campagne électorale pour les législatives du 10 décembre 2014.
Les explications du Premier ministre à ce chapitre sont attendues au niveau de la commission d’enquête. Contrairement à Peroumal Veeren, l’autre Partner-in-Crime, Navind Kistnah, qui caresse l’idée de devenir le Star Witness dans l’enquête de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) au sujet des 157 kilos d’héroïne d’une valeur de Rs 2,5 milliards, saisis en mars dernier, s’est gardé de citer le nom de Geanchand Dewdanee dans le réseau. Probablement à partir de ce détail, Peroumal Veeren a conclu à un « Cover-Up » dans cette enquête. Geanchand Dewdanee est placé en détention provisoire depuis le 23 mars parce que le nom de sa compagnie, Brilliant Resources Consulting Ltd, figure sur la documentation douanière pour les six compresseurs contenant 135 kilos d’héroïne à bord du MSC Ivana le 9 mars dernier.
En cette fin de semaine, aucune séance de la Commission d’enquête sur la drogue n’est au programme. Les auditions devront reprendre la semaine prochaine avec un break de deux semaines à la fin du mois pour permettre à l’ancien juge Lam Shang Leen d’entreprendre une mission à l’étranger. À ce stade, difficile à dire si l’audition de Pravind Jugnauth interviendra avant ou après.
Affaire à suivre…