Image d'illustration

Une équipe de la police de Cent-Gaulettes s’est rendue à Eau-Bleue, où elle est tombée sur une voiture en stationnement dans un chemin de cannes. Les occupants – un chauffeur de camion de 24 ans et sa compagne, 22 ans – ont été surpris par leur présence.

Dans un premier temps, les policiers soupçonnaient que le couple passait du bon temps ensemble, mais ils étaient intrigués par la présence de sac en raphia à l’intérieur. Le jeune homme a confirmé être le propriétaire du véhicule et ne s’est pas opposé à une fouille.

Dans un premier sac, la police a découvert deux plants de cannabis avec de la terre ainsi que quatre autres plants dans deux autres sacs. Interrogé, le chauffeur a allégué avoir « ramas sa bann pie gandia-la dan enn touf ». La police a ensuite saisi dans le coffre de la voiture deux bouteilles d’eau et un arrosoir, soupçonné d’être utilisé pour cultiver du cannabis. Le couple a été conduit au poste de police. Un peu plus tard, la police a emmené les deux suspects chez eux, à Rivière-des-Anguilles.

Au cours de leur perquisition, les policiers ont saisi deux autres plants de cannabis et des feuilles de cette même plante. Le jeune homme a déclaré les avoir « ramassés » à Mare-Chicose tandis que sa compagne a allégué : « Mo pa lakaz mwa. Mo pa konn narnye la-dan. » Le couple a été traduit au tribunal de Souillac lundi, où une accusation provisoire de “cultivating cannabis” a été retenue contre eux. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ASP Baureck.