La pénurie d’eau qui frappe le Sud-Est depuis plusieurs jours a donné lieu à des manifestations mardi soir. La CWA, qui avait déjà mis cinq camions-citernes à la disposition des habitants, a pris les mesures nécessaires pour des camions supplémentaires. Cette situation résulte d’une accumulation de boue à la station de filtration de Beau-Champ.
Depuis plusieurs jours, les villages de Grand-Sable, Petit-Sable, Quatre-Soeurs et Pointe-aux-Feuilles, principalement, sont affectés par des coupures d’eau drastiques, résultant de problèmes survenus à la station de Beau-Champ. Les filtres ont été en effet obstrués par la boue, après le passage des grosses pluies récemment.
En conséquence, la Central Water Authority (CWA) a dépêché cinq camions-citernes pour desservir ces régions. « Celles-ci sont à la disposition du public jusqu’à 21 heures », précise le service de communication de cet organisme. Après les manifestations à Grand-Sable dans la nuit de mardi, des mesures ont été prises pour fournir des camions-citernes supplémentaires dans la région.
Toutefois, le retour à la normale n’est pas prévu pour l’immédiat. « On procède actuellement au nettoyage des filtres et la fourniture d’eau sera rétablie dès que la station sera en mesure de fonctionner normalement ».
Entre-temps, la cellule d’urgence suivra la situation de près, assure le service de communication de la CWA. Le numéro de l’Emergency Cell Coordinator pour le Sud est le 5943 6408.
Par ailleurs, le taux de remplissage dans les réservoirs actuellement est très satisfaisant. Au 11 février, le taux global était de 95,2 %, comparé à 78,3 % à la même période l’année dernière. Trois réservoirs, à savoir Mare-aux-Vacoas, Piton-du-Milieu et Midlands, sont à 100 %.