Maintenant que l’alliance MMM/PTr a été officialisée, les regards se portent sur la distribution des tickets pour les prochaines élections. À l’occasion du lancement de l’ICT Academy lundi soir à Ébène, le ministre des Technologies de l’Information et de la Communication a fait comprendre dans des déclarations à la presse que le Premier ministre, Navin Ramgoolam, a d’ores et déjà établi les critères pour l’allocation des tickets au sein du PTr.
« PM finn fini dir ki kriter li pou baze pou alokasion ticket. Ceux qui ont bien fait leur travail et qui se sont montrés compétents, ainsi que ceux qui ont les meilleures chances d’être élus, obtiendront des tickets pour les prochaines élections générales. Se sa bann kriter ki fine dir », a indiqué Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ce dernier a également mis en exergue les avancées dans le secteur du TIC et parlé de son travail sur le terrain.
Le ministre s’est longuement attardé que le secteur des TIC en soulignant que « As you can see, ICT is present everywhere and in all phases, but to make the most and develop properly, we need the required skilled labour. And all this is only possible if we lay the proper foundation. We need to establish the proper infrastructure for training, hence as a proactive government we came forth with ICT academy, a project that is PPP and industry driven. Hence creating a reservoir of skilled and qualified labor to respond to our problem of scarcity of man power».
L’ICT Academy, affirme Tassarajen Pillay Chedumbrum, est un centre d’apprentissage offrant des services de formation en gestion en matière de TIC. Ces programmes de formation peuvent être préconçus ou spécifiquement adapté aux besoins du client, donc répondant aux exigences de tout un chacun. Le ministre a invité les « captains of Industry » à faire usage de ces infrastructures mises à leur disposition par le gouvernement.
L’objectif principal de l’Académie des TIC est de s’attaquer aux problèmes de l’inadéquation et du « shortage of ICT skills » qui entravent le développement du secteur. L’ICT Academy est pleinement opérationnelle depuis juin et des cours de formation ont déjà été dispensés en Certified Network Security Management et Secure Software Development practices.
En conclusion, le ministre a réitéré que « our country has come a long way over the years. More than ever, there are challenges ahead but the test of real leadership is to ride these waves and seize the new opportunities they present. It is about taking responsibility and securing a brighter future for our nation. And now is the era of ICT. I am confident that the ICT sector has still a long way to go in terms of its contribution to our island and economy ».