Une Eco School a vu le jour à Calebasses la semaine dernière. Ce projet novateur du Rotary Club de Phoenix a été concrétisé grâce au concours de l’Université de Québec à Rimouski (UQAR) au Canada, qui a fait don d’un kit en mesure de générer de l’énergie verte renouvelable par le biais de panneaux solaires et système éolien intégrés. Le Dr. P. Ramdaursingh, A. Tajoo d’Aquarelle Clothing ainsi que le contracteur Nizam Hosany ont soutenu financièrement le développement des infrastructures en ce sens.
Le projet d’ériger cette Eco School, inaugurée par Devanand Virahsawmy, ministre de l’Environnement et du Développement Durable ainsi que Suren Dayal, ministre de l’Intégration sociale, a été enclenché il y a deux ans à la suite d’une visite de Drishty Ramtohul, bénéficiaire d’une bourse d’études à l’UQAR. Ce fils du sol a souhaité apporter sa contribution au travail remarquable qu’a abattu le Rotary Club de Phoenix. Il a obtenu que l’UQAR fasse donation au Rotary Club de Phoenix du kit sous condition expresse que ce dernier serve à alimenter une structure respectueuse de notre environnement à des fins de formation. Débuta alors pour le club une véritable quête en vue d’identifier le projet qui répondrait le mieux tant à ces deux critères qu’à la vision rotarienne de « changer des vies ». Et ce, jusqu’à ce qu’il trouve le bénéficiaire idéal en l’Association Maison Familiale Rurale et décide de monter une école pas comme les autres.
Cet établissement d’un nouveau type, qui sera géré par l’association Maison Familiale Rurale – active depuis 1993 dans la formation et l’accompagnement de jeunes – accueillera chaque année  25 recalés du CPE de 14 à 18 ans en vue de les former à l’agriculture bio et assurer ainsi leur insertion sociale et professionnelle. Autour de chaque jeune en formation, les parents et l’équipe éducative se mobilisent pour permettre à chacun de forger son esprit d’initiative, de poursuivre sa quête d’autonomie et de responsabilité et de mettre en oeuvre son projet.
La structure, qui servira de salle de classe aux futurs élèves, a été conçue dans un conteneur, habitacle connu pour être biodégradable, et sera entièrement autonome en termes d’approvisionnement en énergie. Des cours du soir seront aussi dispensés aux adultes en vue d’en optimiser l’utilisation.
Feroz Dahoo, président du Rotary Club de Phoenix, a souligné que le club a choisi de placer l’Enfant au centre de toutes ses initiatives et que ce projet vise à opérer une différence dans la vie de ces jeunes en leur apportant les moyens de s’enrichir et d’accroître leurs compétences tout en participant à la création d’une Ile Maurice Durable.