Une trentaine d’associations s’occupant de l’éducation des handicapés a répondu samedi dernier à l’appel d’Armoogum Parsuramen (ancien cadre de l’UNESCO et de la Banque Mondiale et fondateur de la Global Rainbow Foundation) pour la création d’une fédération des associations oeuvrant dans ce domaine. Cette assemblée a eu lieu en présence d’un représentant du Registrar of Associations et du président du MACOSS ; une manière pour Armoogum Parsuramen de témoigner du caractère sérieux de sa démarche.
Lors de la rencontre de samedi dernier qui s’est déroulée à la Salle de Conférence BPML, les responsables des écoles et autres associations s’occupant des handicapés ont eu droit à une présentation très large et fort enrichissante par un Chief Inspector du Registrar of Associations du rôle d’une association et des responsabilités de ses membres, qu’ils soient ou non à des postes de responsabilité ainsi que des procédures à suivre par toute organisation selon les réglements en vigueur. Cette présentation a donc permis aux participants de prendre leur décision en toute connaissance de cause pour leur adhésion ou non à cette nouvelle fédération.
La Federation of Special Needs Schools Associations existe depuis samedi dernier et ses premiers membres ont élu aussi ce jour-là leur premier bureau exécutif, composé de treize membres. Ramesh Bondy (directeur de Southern Handicap Association) en est le président et Sandya Sookraz (responsable de Mille Soleil) est le secrétaire. Armoogum Parsuramen siégera aussi à ce comité de direction en tant qu’Adviser de la nouvelle organisation mais n’aura pas de droit de vote.
Armoogum Parsuramen est satisfait d’avoir pu concrétiser ce projet de fédération. « Je suis content du response obtenu et la porte est ouverte pour ceux qui n’ont pu être là samedi et qui voudraient se joindre à la fédération », dit-il. L’ancien ministre de l’Éducation du MSM (1983-1995) a plus d’une fois samedi dernier, dans son intervention, insisté sur le caractère bénévole de son engagement auprès des handicapés depuis son retour au pays après un long séjour à l’étranger au sein de l’UNESCO et de la Banque mondiale. À tous ceux qui tenteraient de donner une coloration politique à son initiative l’ancien ministre de l’Éducation a déclaré samedi dernier sur un ton très ferme : « Pena nanyen politik dan mo laksion. J’ai reçu beaucoup de Dieu, de mon pays et des institutions internationales et c’est à mon tour de give back. J’aurais pu retourner en politique après mon retour, mais j’ai choisi d’oeuvrer pour une autre cause et c’est un combat dans lequel je crois. Les handicapés sont plus vulnérables et sont parmi ceux qui méritent le plus d’attention. Se zot ki pou roul federasion-la, mo zis la pou akonpagn zot, pou ankadre zot. »
La priorité pour les responsables de la Federation of Special Needs Schools Association est de rédiger la constitution de l’organisation et d’entamer les démarches administratives pour officialiser son existence auprès du Registrar of Associations. La fédération commencera aussi à travailler sur le mémorandum qu’elle doit soumettre au ministère de l’Éducation avant la fin du mois d’août dans le contexte de la révision du grant-in-aid destiné aux SEN Schools. Selon A. Parsuramen, ce mémorandum devra couvrir les points suivants, entre autres : un barème de salaires et la formation du personnel ; le fonctionnement des écoles selon des normes bien définies ; le transport des élèves ; un loan scheme pour permettre aux écoles d’améliorer l’environnement physique et de rehausser le niveau de leur service ; le nécessaire soutien de CSR. « Il ne s’agit pas que de la question financière, il s’agit aussi de l’épanouissement global et de l’avenir des enfants handicapés. Avec l’aide des experts, cette fédération présentera un document bien travaillé et solide au ministère de l’Éducation », indique A. Parsuramen. Ce dernier ajoute qu’il compte faire appel aux réseaux internationaux oeuvrant dans le domaine des enfants à besoins spéciaux pour aider ces organisations mauriciennes faisant partie de cette nouvelle fédération.