En cette période de confinement, l’économie de Maurice ne tourne qu’à 35% de sa capacité, avec le spectre du chômage presque inévitable Outre le tourisme et la manufacture, les banques et le secteur de l’immobilier fragilisés par le ralentissement La tonne de sucre redescend sous la barre des Rs 10 000, passant de Rs 13…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal), et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In