L’écurie Allet continue son petit bonhomme de chemin. Après Joyful et Hail Atlantis lors des troisième et quatrième journées, voici un troisième succès engrangé avec Hot Rocket, samedi dernier. Ce succès possède toutefois une saveur particulière car The Camille L. Nairac Cup était l’épreuve phare de samedi dernier.
Tout le monde s’accorde à dire que la victoire de Hot Rocket ne constitue guère une surprise si on fait référence que le hongre alezan avait été transcendant au training et avait attiré les regards de tous ceux présents. Son entraîneur, Vincent Allet, devait également s’accorder sur ce fait lors de son interview d’après course  « Il a juste reproduit sa bonne forme du moment. C’était une victoire attendue. »
Dereck David a aussi rejoint son entraîneur à l’idée que ce succès était prévisible.
« He ran a very good race and we were expecting a lot from him. However, I was a bit worried about the fact that he might need that run. They came from all angles and Hot Rocket fought them back beautifully »,  dira le Sud-Africain.
En ce qui concerne le déroulement de la course, Hot Rocket prit rapidement le train à son compte de son cinquième couloir pour imposer un tempo soutenu. Déployant de belles foulées, il parvint à endiguer les efforts conjugués d’Azapel, à son intérieur, et de Bobby Bear, ainsi que Mining Prospect à son extérieur.
« On this race I would say that he is a horse to be followed in the future », a ajouté le jockey David.
Le “petit” prince du kilomètre, qui est toujours le détenteur du record de la distance, était aussi en lice lors de la journée mais il ne partait pas avec la faveur des pronostics. Sa troisième place à l’arrivée constitue néanmoins une bonne performance.
« It was a good race. Prince Paseo finished third in that kind of race. So I am very happy with his run. »  
Dereck David s’est aussi dit satisfait de la course de Wolfe Tone qui avait opté pour la position d’attentiste.
« He is getting old now but he still gives you all he got.»
Il faut ici rappeler que ce fils de Wolfhound revenait d’une sévère entaille au niveau de son canon.
« All my rides needed a run »
Plus tôt dans la journée, Good Time Charlie tenta sa chance dans l’épreuve d’ouverture mais échoua à la sixième place à plus de 6L du gagnant, Baynesfield.
« He needed the run. He will be better next time out.»
Réaliste, Dereck David se dit également content de la quatrième place de Slinga Malinga dans la cinquième épreuve. Il faut avouer que le nouvel élève de l’écurie Allet concourait contre meilleurs que lui et, qui plus est, n’avait pas encore couru cette saison. Du reste, c’est un cheval à problème qui devrait revenir tout doucement.
« He did the best he could. Hopefully he will finish closer next time out»
A l’instar de Slinga Malinga, Wild ‘N Free (7e course) fut lui aussi transféré chez l’écurie Allet durant l’intersaison. Même s’il s’est bien débrouillé à l’entraînement, le voir briller aurait été une petite surprise dans le sens où il évoluait à un échelon supérieur. Ce 6-ans devait finir à la sixième place.  
« Wild ‘N Free ran nicely. He should do better next time. Let’s hope for the best. »
Selon notre invité, la seule déception de la journée est venue de Piece Of Paradise qui n’a jamais été dans le coup.
«  He ran a very bad race and never respond. But I would say that apart from Hot Rocket, all my rides needed a run. »