Si, pour certaines écuries, remporter une victoire rélève d’un véritable exploit, l’écurie Merven, elle, carbure à coup de doublés. C’est le constat qu’on fait en parcourant les chiffres de cette formation au cours des onze dernières journées. En effet, entre le 24e et le 34e acte, cette écurie a enlevé huit doublés, ce qui n’est pas donné à tout le monde par les temps qui courent. Au total, c’est 11 doublés qui sont tombés dans l’escarcelle de l’écurie Merven cette saison et 2 triplés. Avec Cédric Ségeon qui, pleinement engagé dans la course au titre, a bien l’intention de continuer sur le même rythme.
Hormis Keep Walking et Torero Dancer qui n’étaient pas des premières chances dans leur épreuve respective, l’écurie Merven et son jockey avaient de belles cartes à jouer dans les autres courses où ils avaient des engagements. Si High Accolade passa tout proche de la victoire dans l’épreuve d’ouverture, Skippyjon Jones ne commit point d’erreur dans la grande course lorsqu’il s’imposa avec beaucoup d’autorité sur son parcours de prédilection qu’est le 2050m. « Depuis qu’il est à Maurice, il ne nous a pas déçus, même lorsqu’il avait pris la quatrième place à ses débuts sur une distance relativement trop courte pour lui. C’est un cheval qui a de la classe. La dernière fois, il a été battu par un des meilleurs chevaux qui ont été achetés en début d’année. Il n’a pas mis longtemps pour remettre les pendules à l’heure. J’avais dit qu’on avait gagné le petit Maiden la dernière fois. Je pense que sur sa performance de samedi, on peut avoir des visées sur le vrai Maiden la saison prochaine », a déclaré Cédric Ségeon.
Revenant au déroulement de la course, le Français devait confier qu’il n’a jamais douté en la victoire. « J’ai toujours dit qu’avec Skippyjon Jones, s’il n’y avait pas de pas, cela ne me dérangerait pas d’aller devant. Cette fois, Parker est parti très vite. C Major était vite aussi. Avec ces deux lièvres, cela ne pouvait être que du bonus. J’ai donc attendu et quand j’ai vu Parker qui commençait à baisser de pied, je suis parti. C’est un cheval qui a une grande action. A la fin du jour, il a gagné avec beaucoup d’autorité », s’est réjoui le Français.
« Donnie Brasco, une victoire attendue »
Le doublé intervint grâce à Donnie Brasco qui ne donna aucune chance à ses adversaires dans l’épreuve suivante. Ce coursier, qui vient d’intégrer l’effectif de l’écurie il y a peu, se montra le plus percutant au finish et sa victoire ne souffre d’aucune contestation. « Donnie Brasco, c’est quelque part une victoire attendue. Le cheval était dans une superbe condition physique et n’a fait que confirmer sa bonne forme affichée à l’entraînement. Je pense que c’est un cheval qui nous sera très utile en cette fin de saison », a déclaré Ségeon.
Patrick Merven a aussi apprécié la victoire de son poulain. « Personnellement j’étais très confiant en les chances de Donnie Brasco. C’est un cheval que j’appréciais déjà beaucoup tant en compétition qu’à l’entraînement. C’est un joli modèle bien taillé pour notre champ de course. Quand je l’ai eu sous ma charge, j’ai vraiment vu ce que je pensais. C’est un cheval qui a déjà bien fait ici et qui peut continuer à bien faire. Je suis content de continuer le travail effectué par Kiki, Nathalie et Shirish », a dit l’entraîneur.
Avec 35 victoires pour des prix de plus Rs 9,4M, l’écurie Merven a gagné une place au classement et se retrouve désormais sur le podium. A sept journées de la saison régulière, elle compte bien y rester.