Avec 5 victoires dans l’escarcelle, la moisson du côté de l’écurie Merven n’a pas été aussi prolifique qu’on pouvait l’espérer. Le semaines semblent se suivre pour cet établissement qui a dû se contenter d’accessits alors qu’une victoire aurait pu sauver sa journée et aussi celle de Cédric Ségéon. Ce dernier fut encore plus malheureux car il aura à purger une semaine de suspension pour n’avoir pas monté Royal Times à la satisfaction des Racing Stewards.
Cédric Ségéon était sur la défensive à sa sortie de la jockeys’ room samedi dernier. A une question de la presse concernant des rumeurs au sujet d’une possiblie résiliation de son contrat, il s’en est pris aux journalistes qui, selon lui, sont ceux qui colportaient cette rumeur et a profité de l’occasion pour s’en prendre à notre éditorialiste et directeur de publication qui avait fait état de sa monte sur Catch The Gers lors de la première journée.
Pour revenir à la septième journée, le Français a trouvé que les chevaux ont été dans une grande majorité “up to expectations”.
Selon lui, Druid’s Moon a été l’auteur d’une remarquable performance et n’a été battu que par Acuppa qui était le cheval de l’année de 2011. En effet, si on regarde bien cette course, on est d’avis que Druid’s Moon a eu tout pour lui et n’a pu contrer l’attaque du cheval de l’écurie Gujadhur alors que la victoire s’était présentée à lui à mi-ligne droite.
En ce qu’il s’agit de In Position, il trouve aussi que le hongre s’est bien défendu.
« Il n’avait jamais battu Ghost Dog et Diamond Light et cette fois il a précédé le cheval de l’écurie Rousset. C’est donc une bonne course. » a-t-il trouvé.
En ce qui concerne Double Dash, Cédric Ségéon est d’avis que le cheval aurait pu mieux faire qu’une quatrième place s’il n’avait pas eu à changer de ligne dans la ligne droite finale.
Royal Times, favori de la quatrième course, qui ne termina que troisième mais à moins d’une longueur du vainqueur Cheerful News, réalisa une bonne ligne droite.
« Royal Times a kick mais il n’a pu refaire tout son retard. Je suis d’avis que c’est un compétiteur qui n’aime pas les barres. Il préfère accélérer à l’extérieur. »
On attendait aussi une bonne course de la part de Winter Skye mais il faiblit complètement dans la ligne droite.
« Winter Skye est plus à l’aise s’il obtient un bon numéro de corde. Il était placé à l’extérieur cette fois et j’ai dû le solliciter quelque peu. Je pense aussi qu’il aurait préféré être aligné sur 1500m.»
Au total, cinq accessits tombèrent dans l’escarcelle de l’écurie Merven car il ne faudrait pas oublier les deuxième et troisième places de C Major et de Makes Me Wonder. Le premier nommé termina sur une bonne note pour dominer le second nommé qui avait opté pour la position tête et corde. Mais la victoire alla à Prince Of Troy qui se montra trop fort dans l’emballage final.
Au niveau du classement des écuries, celle de Merven reste en quatrième position mais s’est rapprochée davantage de Serge Henry. Rien que Rs 2 000 les sépare alors que l’écart était de Rs 70 000 avant la septième journée.