Photo Archives

Alors que la nomination des maîtres d’école est sujette à controverse dans l’éducation publique, ce sont des assistants maîtres d’école qui ont été nommés cette semaine. Ces nouveaux Deputy Headmasters (DHM) ont été promus sur la base de l’ancienneté.

D’ici la fin de l’année, 300 DHM au total seront nommés. Beaucoup d’internautes qui ont découvert la liste sur la page Facebook de la Government Teachers Union hier, n’ont pas manqué de relever que cette liste ne s’inscrit pas dans un « équilibre ethnique ».

Vinod Seegum, président de la GTU, explique que c’est le recrutement même à la base qui a été fait ainsi, puisque la promotion est fondée sur l’ancienneté. Il souligne que c’est la première fois qu’il y aura 300 DHM promus en une année. Le fait que 176 maîtres d’école aient été nommés l’année dernière, suivant un cas porté par la GTU devant la Commission de Conciliation et de Médiation (CCM), a libéré ces postes. Ce qui fait également que les enseignants avec une vingtaine d’années de service ont été promus, alors que généralement, il faut attendre une trentaine d’années pour cela.

La liste des promus est comme suit : Deokeenunduun Greedharry, Salim Reza Pirbacosse, Chandravyakash Kangalee, Mira Cahoolessur, Bhaye Mahmood Kookhith, Bidhartee Ramrecha, Vijay Luxmi Samnath, Nazira Begum Toorbuth, Coosmawtee Bhirgoo, Suraiya Dargaye, Vidianand Pothanah, Abida Goomanny, Jaydeo Varma Ramsaha, Ravindranath Bhaghirattee, Lekhraj Conhye, Nandeeta Devi Abeeluck, Lockrani Nuthoo, Jaywantee Seeburrun, Bangaramah Neelayya, Rajwantee Jeebodh, Sarojiadevi Ramsahye et Bheemala Beerbul